mardi 29 mai 2018

Anecdote bayreuthoise: le caniche de Lillian Nordica

Le Ménestrel du 25 octobre 1896 rapporte l'anecdote suivante:

"Un journal américain raconte que Mme Nordica est l'heureuse propriétaire d'un petit chien qui est l'unique représentant de son espèce ayant assisté à une représentation du théâtre de Bayreuth. La femme de chambre de l'artiste avait réussi à l'introduire en cachette pendant cette représentation, dans laquelle Mme Nordica chantait. Au commencement, tout alla bien. Le petit chien, enveloppé dans une mantille de dentelle, se prélassait sur les genoux de la soubrette espiègle. Mais voici que Mme Nordica entre en scène en poussant un cri sur le mode mineur. Le toutou reconnaît la voix de sa maîtresse et se met à hurler furieusement. Toute la salle s'agite, et l'audacieuse camériste s'enfuit en emportant le chien : sans l'intervention de Mme Wagner, elle aurait fait la connaissance du « violon » de Bayreuth."

Cette  photo  prise à Berlin en 1894 le confirme: Madame Nordica ne voyageait pas sans son caniche, qui répondait au nom de Turk et l'accompagnait dans ses tournées tant américaines qu'européennes. C'est sans doute Turk qui mit la salle de Bayreuth en émoi, comme on a pu le lire dans l'article du Ménestrel.

Post précédent sur le sujet: Lillian Nordica, la première Elsa américaine de Bayreuth

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire