jeudi 26 janvier 2017

Marianne Brandt, la première Kundry à Bayreuth en 1882


Marianne Brandt  en Kundry lors de la première de Parsifal à Bayreuth
 le 26 juillet 1882. Reproduction de photographies de Hans Brand, mises 
en ligne par la Bayerische Staatsbibliothek.


Biographie

Marianne Brandt, née Marie Bischof (Vienne, 12 Septembre 1842 - Vienne, le 9 Juillet, 1921),fut une grande contralto autrichienne.

Liée pendant de nombreuses années à le Staatsoper Unter den Linden à Berlin, elle a chanté aussi dans de nombreux théâtres en Europe et en Amérique. Elle est surtout connue en tant qu' interprète de Wagner. En raison de son étendue vocale remarquable, elle pouvait également soutenir des parties de soprano.

Après avoir étudié le chant dans sa ville natale, elle se fit remarquer dans le rôle de Rachel dans La Juive de Halévy en 1867 à Olmütz. En 1868, elle fut engagée par le Staatsoper Unter den Linden à Berlin pour les rôles de Fidès dans le Prophète de Meyerbeer et Azucena dans Il Trovatore de Verdi. A Berlin en 1872, elle chanta lors la première mondiale de Hermione de Max Bruch, en 1875 elle chanta Leah dans la première mondiale de Die Makkabäer d'Anton Rubinstein dirigé par le compositeur avec Lilli Lehmann et en 1878 elle interprète Praxedis dans Ekkehard de Johann Joseph Abert également avec Lilli Lehmann. Elle restabattachée à l'opéra de Berlin jusqu'en 1886 comme première contralto.

Dans les années 1869-1870,elle étuda à Baden-Baden chez Pauline Viardot-Garcia. De 1872 à 1883, elle se produisit également à Londres et à Vienne. En 1873, elle fit ses débuts au Wiener Staatsoper comme Selica dans L'Africaine, puis toujours à Vienne. elle chanta  Ortrud dans Lohengrin. Elle y revint en 1880 comme Leonore dans Fidelio et Sesto dans La clemenza di Tito, et en 1882 comme Amneris dans Aïda, Rachel dans La Juive, Orphée dans Orphée et Euridyce de Gluck et Maffio Orsini dans Lucrezia Borgia. En 1882 Brangäne dans Tristan und Isolde sous la direction de Hans Richterau Théâtre de Drury Lane à Londres  et Kundry dans Parsifal dirigé par Hermann Levi au Festival de Bayreuth. En 1883, elle est Brünnhilde dans Die Walküre à Vienne et Adriano dans Rienzi.

En novembre 1884 elle connut un grand succès au Metropolitan Opera de New York, où elle fit ses débuts comme Leonore dans une production de Fidelio dirigée par Leopold Damrosch. Elle y chanta ensuite pour un total de 189 représentations dans 18 rôles différents jusqu'en 1888, sous la direction d'Anton Seidl. Au cours des quatre années suivantes, elle se produisit à Rotterdam, Munich, Mannheim, Kassel, Stuttgart, Karlsruhe, Francfort, Hambourg, Bâle, Graz, Brünn et Riga.

En 1890, elle revint s'installer à Vienne, où elle travailla comme professeur de chant, tout en continuant à se produire en concert.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire