vendredi 25 novembre 2016

Ludwig, un Roi sur la lune, au Théâtre Gérard Philippe

© Serge Bloch
La pièce de Frédéric Vossier fut créée Festival d’Avignon en juillet 2016 à L’Autre Scène du Grand Avignon Vedène, dans la mise en scène de Madeleine Louarn. La pièce est reprise en décembre au Théâtre Gérard Philippe à Paris Saint-Denis.


Avec Rodolphe Burger, Julien Perraudeau et les comédiens de l’atelier Catalyse : Tristan Cantin, Guillaume Drouadaine, Christian Lizet, Christelle Podeur, Jean-Claude Pouliquen, Sylvain Robic.

Du 3 au 12 décembre en la salle Roger Blin

Plus d'infos et réservations: cliquer ici

© Christian Berthelot

Présentation de la pièce

Roi légendaire, roi fou, roi qui ne voulut jamais être totalement roi, Louis II de Bavière est autant admiré aujourd’hui qu’il fut détesté ou incompris en son règne. Grand mécène de Wagner, constructeur compulsif, il a durant sa vie entière cherché dans l’art et la fiction le sublime que la société allemande ne lui permettait pas de vivre. Celui qui écrivait : « Je veux demeurer pour moi et pour les autres une éternelle énigme » a réussi son pari au-delà de toute espérance.
Madeleine Louarn et les comédiens handicapés mentaux de Catalyse, avec qui elle travaille depuis plus de vingt ans, ont décidé de mettre ce personnage au coeur de leur prochain spectacle. Avec leurs compagnons de route, Frédéric Vossier pour le texte, Rodolphe Burger pour la musique, Loïc Touzé et Agnieszka Ryszkiewicz pour la chorégraphie, ils exploreront les fantasmes et les rêves de ce roi romantique.
Ils suivront sa recherche absolue d’une vie qui touche au sublime, les contradictions profondes qui l’habitent, son retrait progressif de la vie réelle pour un monde de fiction – le lent chemin de sa décomposition. De cette chute, ils font un voyage dans l’esprit de Louis II, et construisent une pièce-paysage où la nature, les arts et les excès conduisent au fantastique.


Citations

Il n’y a pas de chose plus vraie que la lune. 

Il faut détruire la paresse dépravée des riches.
Il faut regarder la masse des hommes misérables.
Entendre le besoin essentiel de l’homme.
Le besoin de vivre.
Le besoin d’aimer.
La joie et la fierté.
Il faut s’aventurer sur les glaciers.
Plonger dans la terreur.
Créer l’œuvre d’art.
L’avenir de l’œuvre d’art.
Il faut créer l’avenir.


L'auteur

Frédéric Vossier est docteur en philosophie politique. Il a enseigné en lycée et enseigne aujourd’hui les sciences humaines dans une école de graphisme à Blois. Il est intervenu en faculté des Arts du spectacle (Poitiers, Rennes, Paris-Censier, Tours). Il a longtemps enseigné au conservatoire de Poitiers, a fondé l’Atelier de lecture contemporaine en Poitou-Charente (désormais dirigé par Leila Adham). Depuis 2013, il enseigne au conservatoire d’Orléans et est collaborateur littéraire au TNS (Théâtre national de Strasbourg).

L'extrait

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire