jeudi 10 novembre 2016

Ils ont parlé du Roi Louis II de Bavière: Edouard Rod



Edouard ROD (1857-1910), critique littéraire, journaliste, écrivain suisse:

Un des spectacles qui m'ont le plus ému, ce fut celui de la chapelle ardente où était exposé le corps du roi Louis II de Bavière. Revêtu de la sérénité de la mort, survenue après un drame dont toutes les imaginations demeuraient ébranlées, veillé  par ses gardes du corps dans leur uniforme bleu et argent, cet homme était d'une beauté vraiment extraordinaire. Les montagnards qui l'avaient aimé et lui restaient fidèles défilaient en pleurant devant ce magnifique cadavre. Et tout cela dégageait l'impression vivante d'un de ces grands drames historiques qui, plus tard, exaltent les poètes ou se transforment en légendes ; en sorte qu'on croyait assister à l'éclosion d'un mythe. Les précisions de la vie moderne semblent l'avoir étouffé dans son germe; mais peut-être reprendra-t-il plus tard.

Edouard Rod ne croyait pas si bien dire en 1886: le mythe Louis II de Bavière a fait plus qu'éclore, il fait partie intégrante de l'âme bavaroise et bien au-delà!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire