jeudi 13 novembre 2014

Back to the past dans la lutte contre les discriminations: l'ARD, la première chaîne allemande fait un bond de vingt ans en arrière

Normal ou pas normal? 
Une semaine thématique consacrée à la tolérance...

La première chaîne allemande de radio-télévision, pour laquelle tout foyer est obligé de payer environ deux cents euros de redevance par an, qu'il en soit ou non l'utilisateur, un service public donc, a décidé de consacrer une semaine entière au thème de la tolérance, et notamment au thème de la tolérance vis-à-vis des personnes LGBT. 

Des affiches provocatrices fleurissent un peu partout et créent un énorme tollé que relayent déjà plusieurs parlementaires, dont Volker Beck. Le monde associatif LGBT est outré.  A l'heure des lois anti-discriminations, voila qu'un service public interroge son audience sur la question de la normalité de l'expression publique de l'affection entre des personnes du même sexe. Les personnes LGBT ne demandent pas à être ' tolérées', mais à ce que leurs droits soient respectés, et à ce que les services publics contribuent par leurs émissions, par l' information qu'ils diffusent au respect du droit et créer un climat non de 'tolérance', mais de pleine acceptation.

Cela buzze sur tous les réseaux sociaux Le tollé est tel que l'ARD a déjà dû réagir et défendre sa politique d'information.  En tout cas, s'il s'agissait de provoquer et de faire monter l'audimat, c'est réussi. Mais à quel prix?

Pour plus d'infos sur la semaine thématique de l'ARD, cliquer ici.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire