dimanche 7 septembre 2014

Le 'Deutsche Eiche' fête ses 150 ans. Bon anniversaire!


L'établissement 'Deutsche Eiche' ('Le chêne allemand') fut construit en 1864, tout au début du règne du Roi Louis II de Bavière. Son nom lui fut probablement attribué suite à la constitution de l'empire allemand en 1870/71. C'est depuis les années 1950  que l'établissement "Deusche Eiche" passe pour le rendez-vous favori de la scène homosexuelle et artistique et de tous ceux qui considérent que  cette scène contribue à enrichir la société.

Lorsqu'on demandait à Ella Reichenbach, la tenancière de l'époque, si c'était vrai que son établissement était uniquement fréquenté par des homosexuels, elle répondait que pas du tout, que sa clientèle était composée à 90 pour cent d'artistes et que les 10 pour cent restants c'étaient des hommes que leurs femmes avaient déçus. 

Le plus célèbre des artistes qui fréquentèrent assidûment le 'Deutsche Eiche' est sans conteste Freddy Mercury, ce dont les propriétaires actuels s'enorgueillissent encore. Le cinéaste Rainer Maria Fassbinder compta également au nombre des habitués.

Les nouveaux propriétaires entamèrent en 1995 une rénovation toute en douceur. Les bâtiments du fond abritent à présent le plus beau sauna gay de Bavière. Les aspects écologiques sont partout pris en considération: ainsi la chaleur perdue des frigidaires sert-elle à la préparation de l'eau chaude sanitaire,  et l'eau résiduelle des douches est recyclée pour alimenter les chasses d'eaux des toilettes.

Au printemps 1998, le restaurant fut refait à neuf. La cuisine fut agrandie et aménagée afin de répondre aux derniers standards techniques. 

Depuis 2005, les chambres ont été rénovées et modernisées avec soin. Ces efforts furent couronnés par l'attribution de 3 étoiles de classe supérieure pour hôtels design.

Les propriétaires actuels sont très engagés dans la lutte contre toutes les discriminations. On  se rappellera notamment qu'il y a quelques années, en 2006, ils avaient fait défiler un char déguisé en papamobile lors de la gay pride munichoise, avec un sosie du pape Benoît XVI dûment maquillé et portant un préservatif au bout des doigts. L'église avait porté plainte, mais avait vu sa plainte rejetée. Il fallut trois ans et demi à la Cour allemande pour rendre son jugement, qui sonna la cloche de la liberté: il est interdit d'interdire.

A noter que le Deutsche Eiche est aussi un des hauts-lieux du mardi-gras munichois, le  Fasching.

Pour en savoir davantage sur le Deutsche Eiche, y faire une réservation, consulter ses menus, voir sa page en français.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire