vendredi 13 janvier 2012

Mariage gay: le Parti des pirates allemand s'insurge contre les prises de position du pape

Suite aux récentes prises de position du pape, qui avait laissé entendre lors des voeux du corps diplomatique que le mariage gay représente une menace pour la survie de l'humanité, le Président du Parti des Pirates*, Sébastian Nerz, a réagi avec vigueur dans un communiqué de presse daté du 10 janvier 2012. Voici la traduction de ses propos, suivie du texte original en allemand:

Sebastian NerzL'allégation du pape selon laquelle le mariage homosexuel menace la dignité humaine est absurde. C'est l'inverse qui est vrai: la politique ne reconnaît la dignité des personnes individuelles qu' à l'instant précis où elle les respecte et les soutient dans leur libre développement.  Au lieu de cela, le pape tente d'utiliser son influence en tant que chef religieux, afin d'empêcher que les gens puissent s'aimer avec la bénédiction du gouvernement.

Ce que cela a à faire avec la charité chrétienne me paraît inexplicable. Les revendications du pape ne sont pas non plus compatibles avec la Constitution, selon laquelle toutes les personnes sont égales devant la loi. Il convient qu'enfin la politique respecte la diversité des modes de vie. On ne peut admettre aucun paternalisme religieux dans la politique familiale.

(Die Behauptung des Papstes, die Homo-Ehe bedrohte die menschliche Würde, ist abwegig. Das Gegenteil ist der Fall: Die Politik erkennt die Würde des einzelnen Menschen erst in dem Moment an, in dem sie ihn in seiner freien Entfaltung respektiert und unterstützt. Stattdessen versucht der Papst, seinen Einfluss als religiöses Oberhaupt geltend zu machen, um zu verhindern, dass Menschen einander mit staatlichem Segen lieben dürfen.

Was das mit christlicher Menschenliebe zu tun haben soll, ist mir unerklärlich. Auch mit dem Grundgesetz, demzufolge alle Menschen vor dem Gesetz gleich sind, sind die Forderungen des Papstes nicht vereinbar. Politik muss endlich der Vielfalt der Lebensstile gerecht werden. In der Familienpolitik darf es keine religiöse Bevormundung geben.)

*Le Parti des pirates allemand est la force politique montante en Allemagne. S'il n'a recueilli que 2% des suffrages aux législatives de 2009, il a récemment surpris avec ses 8,9% aux élections législatives locales de Berlin en 2011.


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire