dimanche 4 septembre 2011

Le Festival de Bayreuth sur la sellette judiciaire

La magistrature allemande va devoir se pencher sur la politique controversée de la billetterie du Festival de Bayreuth. Le Procureur Gerhard Schmitt a en effet annoncé hier que deux plaintes ont déposées au tribunal de Hof, en Franconie. Les services du tribunal enquêteront dans le but de  déterminer si des fraudes ou des malversations ont eu lieu dans la distribution ou l'attribution des précieux sésames. Il semblerait que seulement 40 pour cent des 58000 billets émis par an soient distribués en vente libre. 60 pour cent des billets seraient attribués aux VIP et à une série de tours operators qui disposeraient d'un quota. Et les modalités d'attribution seraient des plus opaques.

L'accès au Festival de Bayreuth est ainsi quasi impossible à l'amateur qui ne dispose ni d'un contact privilégié ni d'importants moyens (Ainsi voyait-on cette année des places se revendre à 1000 euros sur Ebay.) Le temps d'attente par la voie de réservation normale serait de 10 ans.

Le problème, c'est que le Festival de Bayreuth est largement subventionné avec de l'argent fédéral, autrement dit des fonds publics. Le fait que l'accès au festival soit largement réservé à une caste de privilégiés pose évidemment question, l'argent public devant par définition servir l'intérêt général.

Et dire que Wagner avait à l'origine souhaité la gratuité de l'accès au festival...

Plus d'infos en allemand sur le site du Süddeutsche Zeitung

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire