lundi 8 août 2011

Des photos inédites de l'Aga Khan au Chalet Hotel Senger d'Heiligenblut



Karim Aga Khan et son entraîneur personnel, Hans Senger
 

Le prince Karim Aga Khan IV (né le 13 décembre  1936 à Genève) est le chef spirituel des ismaéliens nizârites. Il est le fils du prince Aly Khan.Après la mort de son grand-père, l'Aga Khan III, le 11 juillet 1957, le prince Karim, alors âgé de 20 ans et étudiant à Harvard, lui succède à la tête de 10 millions d'Ismaéliens, 49e imam de cette communauté ismaélienne. Il est un descendant de la famille du prophète de l'islam, Mahomet, par le biais de son cousin et gendre Ali et de sa fille Fâtima.*

On connaît l'amour de l'Aga Khan pour les courses de chevaux et la célèbre écurie qu'il a montée. On ne se souvient peut-être plus aujourd'hui de ce qu'il a été lui-même un grand sportif: l'Aga Khan fut un skieur d'exception qui participa aux championnats du monde de Chamonix de 1962, pendant lesquels il fit partie de la délégation britannique. Il participa également aux jeux olympiques d'Inssbruck en 1964, pour lesquels Hans Senger, qui était devenu son coach à plein temps, fut son entraîneur.  Il a aujourd'hui encore un chalet à Gstaad en Suisse.


Le chalet hotel Senger
Photo Luclebelge
Le Prince eut pendant des années un entraîneur autrichien, Hans SENGER, un athlète autrichien exceptionnel qui entraîna aussi par ailleurs le Roi Juan Carlos d'Espagne. Hans SENGER participa notamment aux jeux olympiques de 1952 en Norvège où il représentait l'Autriche. Outre ses talents de skieur, Hans SENGER fut aussi pilote d'hélicoptère et l'Aga Khan l'employa également dans cette fonction. Aujourd'hui, les souvenirs de cette période sont exposés au Chalet Hôtel Senger à Heiligenblut en Autriche. Andreas SENGER, le fils de feu Hans SENGER, qui a repris l'hôtel avec sa soeur, nous a autorisé à reproduire certaines des photographies** où l'on voit l'Aga Khan en compagnie de Hans Senger. Lorsqu'on séjourne dans cet hôtel de charme, les enfants de Hans Senger évoquent volontiers le temps où leur père accompagnait les têtes couronnées et les princes sur les pistes.

Un reportage commenté par Léon Zitrone sur l'entraînement du prince Karim pour les jeux olympiques de Chamonix de 1962 est disponible sur internet. On y accède en cliquant ici. Le commentaire de Léon Zitrone est erroné: il nomme l'entraîneur du Prince à deux reprises en le nommant Werner alors qu'il s'agit bien sûr de Hans Senger. Le fils de Hans Segner à qui nous avons fait voir la video identifie formellement son père.

Pour s'informer ou séjourner au Chalet Hotel Senger: cliquer ici

*Source du premier paragraphe et plus d'infos sur la biographie du prince: Wikipedia
**Copyright: les photos sont toutes la propriété de la famille SENGER et ne peuvent être reproduites
sans son accord.

Les photos exposées au Chalet Hotel SENGER d'Heiligenblut
(accessibles aux clients de l'hôtel)

Karim Aga Khan et Hans Senger
Détail de la photo précédente
Le Prince et Hans Senger à l'aéroport de Chamonix
Détail

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire