mercredi 20 juillet 2011

Belles randonnées: la Berliner Hütte, un refuge alpin classé

La Berliner Hütte, c'est un petit coin d'Allemagne dans les Alpes du Tirol autrichien. Ce grand chalet de montagne est depuis 1997 un monument classé du patrimoine autrichien. Il  appartient au réseau des refuges de montagnes du Club alpin allemand (DAV, Alpenvereinshütte).

Situé à 2042 mètres d'altitude, le refuge a une capacité d'hébergement de 180 places (lits et matelas sur le sol). Il s'agit du plus grand refuge de montagne de la Vallée du Ziller, une rivière de montagne qui se jette dans l'Inn (Zillertaler Alpen) .  Il est le plus de départ de nombreuses randonnées de tous niveaux de difficultés, de la randonnée botanique ou géologiqaue à la conquête de sommets de plus de 3000 mètres. Plusieurs glaciers sont aussi accessibles dans la journée aux alpinsitres chevronnés.

Gemälde der Berliner Hütte, im Hintergrund der Gletscher
En 1879
Le premier bâtiment a été construit en 1879 par la section berlinoise du Club alpin austro-allemand ( Deutschen und Oesterreichischen Alpenvereins /DOeAV). Le chalet berlinois fut agrandi au fil des années pour devenir l'ensemble de bâtiments de plusieurs étages flanqué de dépendances que nous connaissons aujourd'hui. Il s'agit du seul refuge de montagne autrichien à avoir été classé au patrimoine national. Dès le départ, le projet avait été de réaliser un bâtiment de prestige, qui témoigne en haute montagne de la grandeur  de l'Empire allemand et de sa capitale.
Ce refue fut le point de départ de l'aménagement de sentiers permettant de découvrir les montagnes environnantes. Son existence favorisa la recheche scientifique, la zone intéresse particulièrement les géologues.

Longtemps les femmes ne furent pas admises au refuge et il leur fallut conquérir leurs droits de haute lutte. Cela commença par l'aménagement d'un boudoir pour dames. Les temps ont heureusement changé, et les doctes fondateurs machistes dont les fiers portraits ornent le hall d'entrée seraient sans doute bien étonnés qu'aujourd'hui règne une insouciante et souriante mixité, et que la section gay et lesbienne du Club alpin allemand, le GOC (Gay Outdoor Club) contribue gaiement au financement et à l'entretien du refuge.

Accès

Gasthof Breitlahner

  • en voiture: compter deux bonnes heures depuis Munich par la vallée de l'Inn, puis la vallée du Ziller jusqu'à Mayrhofen. De là se rendre par Ginzling jusqu'à l'hôtel Gasthof Breitlhaner (parking privé payant). Le parking est le point de départ d'un chemin qui conduit en trois heures de marche facile fléchée jusqu'au refuge. 800 mètres de dénivelé.
  • en train: le petit train du Zillertal conduit à Mayrhofen , puis n bus par Ginzling jusqu'à l'hôtel Breitlhaner.

La Berliner Hütte en photos

Arrivée à la Berliner Hütte
 

La terrasse ensoleillée Les chambres sont situées dans les deux corps de bâtiments à gauche
 
Hall d'entrée et accès aux chambrées

  



Cartes postales
Les chambres snt atribuées à la caisse
Le prix de la nuitée est à règler le soir à la caisse

Détail de la rampe d'escalier
     


Le soir, on y danse, si l'on a pris le soin d'engager un orchestre
  
Les Sendlinger Stiagnhausmusi

 

Restaurant

Horloge, détail des boiseries du restaurant







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire