mardi 24 mai 2011

Le Staatsballett ressuscite Marius Petipa: la Belle au Bois dormant et Don Quichotte

Au mois de juin, on aura pendant huit belles soirées l'occasion de découvrir ou de redécouvrir le génie de Marius Petipa, un choréographe qui a révolutionné le ballet à la fin du 19ème siècle et dont on ne se lasse pas de voir et revoir les mises en scène récentes de ses créations.

Dornrösschen/ La Belle au bois dormant


Marius Petipa avait présenté sa Belle au Bois dormant sur la musique de Piotr I. Tschaikowsky à Saint-Pétersbourg en 1890, ce ballet constitue un des points d'orgue du ballet russe.
Le directeur du ballet munichois Ivan Liška a eu l'excellente idée d'en proposer une nouvelle mise en scène qui fait le bonheur des Munichois, petits et grands, depuis décembre 2003. Pour cette production Liška a repris les somptueux décors de Peter Farmer et a travaillé avec Christian Kass pour les lumières. Le résultat de cette combinaison est tout simplement magique et fascinant. Le spectacle est d'une lisibilité extrême et la choréographie, par sa succession très structurée de numéros de danse,  donne aux danseurs et aux danseuses l'occasion de démontrer tous leurs talents.Et du talent, le Ballet National de Bavière en a à revendre!

S'il est un ballet où l'on peut aisément emmener des enfants, c'est bien celui-ci. Ils en connaissent souvent l'argument, ne fût-ce que par le truchement Walt Disney sinon por avoir lu le conte de Perrault. La musique de Tchaïkovski est extrêmement entrainante et n'a rien de compliqué, les décors et les costumes sont une des choses des plus magiques que l'on puisse concevoir. Sans parler des excellentes conditions que fait le Théâtre National aux plus jeunes. Cela en fait une soirée d'une qualité extrême à bon compte!
Les 3, 13, 18 et 23 juin au Théâtre National
Réservations: cliquer ici, puis sur la date choisie et suivre la procédure

Don Quijote/ Don Quichotte


Ce spectacle est présenté au Prinzregententheater pour quatre représentations. A noter la présence exceptionnelle d'une des étoiles du Bolshoï: Ekaterina Krysanova dansera  Kitri les 24 et 26 juin (en matnée). Lukáš Slavický, dansera à ses côtés pour la première fois à Munich le rôle de  Basilio. Le 25 juin, Ivy Amista et Karen Azatyan feront lerus débuts dans les rôles de  Kitri et de Basilio, on les retrouvera encore le soir du 26 juin.

Marius Petipa a créé le Don Quichotte en 1896 sur une musique de Léon Minkus, qui était Compositeur de Ballets des théâtres Impériaux de Saint Pétersbourg et avait écrit le Don Quichotte en 1869. Minkus compte parmi les compositeurs de ballet russe les plus créatifs. C'est il y a une vingtaine d'année que Ray Barra l'a mis en scène pour le Bayersiches Staatsballett qui venait d'être formé. L'apport de Barra, c'est notamment d'avoir mis en valeur le rôle de Dulcinée à côté de celui de Kitri.

Le ballet Don Quichotte ne reprend pas toute l'oeuvre de Cervantès, mais se concentre sur un épisode de la deuxième partie du roman, celui qui met en scène les amours du barbier Basilio et de Kitri, la fille de l'aubergiste, que son père destine hélas au riche Gamacho. Il va de soi que tout finit bien: après moultes péripéties pleines d'humour, dans lesquelles intervient aussi Don Quichotte, Kitri finira par épouser Basilio.

Au Prinzregententheater
Les 24 et 25 juin à 19H30
Le 26  juin à 15H* et 19H3O
* Programme jeune public, représentation pour les familles
Réservations, cliquer ici, puis sur la date choisie et suivre la procédure

Crédit photographique: Charles Tandy

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire