mercredi 13 octobre 2010

Un prêtre de l'évêché de Essen renonce à ses fonctions en raison de ses pratiques homosexuelles

Un prêtre catholique de l'évêché de Essen, qui avait été identifié sur un site homosexuel de rencontres il y a quelques mois, a demandé à être déchargé de ses fonctions. Il aurait fait savoir à son évêque que le mode de vie lié à la prêtrise ne lui convient plus.
L'évêché l'avait suspendu au mois de mars, dès qu'il avait eu connaissance des contacts gay que le prêtre faisait sur internet. L'évêché lui avait alors proposé une place d'aumonier dans un hôpital, mais le prêtre l'avait refusée. Il lui avait aussi été demandé de réfléchir à son engagement dans une vie de célibat.
On ne sait pas encore si ce prêtre demandera sa réduction à l'état laïc, une demande qui doit être introduite au Vatican.
Sans préjuger des difficultés que rencontre ce prêtre, il s'agit d' une nouvelle bien anecdotique sur le plan de l'information mais qui est fort répercutée dans les médias allemands. Cela pose question: ces mêmes médias évoqueraient-ils avec le même empressement les cas de prêtres héréros qui battraient en brèche leur obligation de célibat? Et la hiérarchie catholique tance-t-elle de la même manière les prêtres hétéros qui vivent, parfois au grand jour, leur sexualité? Ou assiste-t-on à une chasse aux prêtres gays?
Plus loin, sous ce type d'info c'est toute la question de la gestion de la sexualité par cette église qui est à nouveau posée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire