mercredi 7 mars 2018

Louis II et Lohengrin: une caricature de Tomassich dans Der Floh du 30 juillet 1871



DE Der Floh war  eine österreichische humoristisch-satirische Wochenzeitung, die zwischen 1869 und 1919 in Wien erschien, mit Schwerpunkt Wiener Theater- und Operngeschehen. Politisch ging die Tendenz eher zu einer antiklerikalen und deutschfeindlichen Richtung. Berühmte Zeichner und Karikaturisten arbeiteten teilweise exklusiv für den Floh.

FR Der Floh (La puce) était un journal satirique autrichien. Il parut entre 1869 et 1919 à Vienne, et était notamment centré sur le théâtre et l'opéra viennois. Politiquement, la tendance était anti-cléricale et anti-allemande. Des dessinateurs célèbres et des caricaturistes y  travaillèrent.

Question

Comment interpréter cette caricature? On y voit le roi en déshabillé dans une pose très efféminée tricotant à quatre aiguilles un long bas. Les mains très effilées sont elles aussi féminines et les seins du buste sont légèrement soulignés. Par-dessus son épaule, il observe l'arrivée d'un jeune homme barbu habillé en Lohengrin dans une petite barque tractée par un cygne. Cela fait penser à l'anniversaire du roi organisé par Wagner et Paul de Thurn et Taxis en 1865, mais on est ici en 1871 et il y a longtemps alors que l'amitié du roi et du prince a été rompue. Le journal autrichien anti-allemand fait-il ici allusion à l'homosexualité présumée de Louis II? Pour qui le roi tricote-t-il un bas? Est-ce pour le jeune homme barbu? Et quel est le personnage dont la tête remplace celle du cygne? Louis II joue-t-il ici le rôle d'Elsa de Brabant?

Je ne dispose malheureusement que de la page-titre du journal et n'ai pas accès aux textes qui l'accompagnent, qui fourniraient peut-être un éclairage. Si vous avez davantage d'informations, merci de me les communiquer.

Le commentaire de Loïc Le Mouël

Je me souviens avoir lu l'explication de cette caricature mais j'ai oublié OÙ précisément. Louis II tricotetait un bas de laine pour Richard Wagner, ici représenté en LOHENGRIN, la nacelle étant tirée par PFISTERMEISTER, qui a l'air furieux de cette situation. Ceci faisant écho à la prodigalité du roi pour le musicien.

Je crois me souvenir que j'ai vu cette caricature et son explication dans l'ouvrage de Denise Gury " Louis II de Bavière, une vie rêvée ", mais sans aucune garantie.

Réponse au commentaire

Merci cher Loïc, cela fait sens, Louis constitue le bas de laine de Wagner, il l'enrichit, au grand dam de Pfistermeister. Je vais vérifier dans Gury (Merci de m'avoir signalé ce livre, que je ne connaissais pas).  Mon problème c'est que cette caricature paraît en 1871 et que les prodigalités de Louis II ont été attaquées dans la presse allemande en 1865, ce qui avait conduit au départ forcé de Wagner de Munich. Comme mentionné plus haut, l'épisode de la nacelle  remonte à l'anniversaire royal de 1865. Ensuite, le visage du Lohengrin du Floh ne ressemble pas du tout à celui de Wagner. Il faudrait vraiment retrouver le texte du Floh, malheureusement la bibliothèque nationale autrichienne n'a pas mis l'année 1871 en ligne. Mais on avance !
Post précédent sur le sujet: Paul de Thurn et Taxis en Lohengrin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire