lundi 4 décembre 2017

Wagner et la Maison Schott à Mayence. Reportage photographique.

Schott Music GmbH & Co. KGWeihergarten 5, Mainz

La Maison Scott, fondée par Bernhard Scottt en 1770, s'installa
dans la maison patricienne de Weihergarten en 1792


La cour intérieure

Le buste du compositeur accueille les visiteurs à l'entrée
L'affiche annonçant la création de Parsifal,
le 26 juillet 1882 ,au festival de Bayreuth,
décore elle aussi le hall d'entrée.

Le mythique salon Wagner conserve les souvenirs de la présence
du compositeur en ces lieux. 


La table sur laquelle les compositeurs signent encore aujourd'hui les contrats
avec la Maison Schott



Le somptueux parquet du salon date de 1792, un sol que foula Richard Wagner

Bernhard Schott (1748-1809), le fondateur de  B. Schott's Söhne , aujourd'hui Schott Musik

Franz Schott (1811-1874), un petit-fils de Bernhard Schott, prit la direction de la maison
en 1855. En 1859, il parvint à s’assurer de la collaboration de Richard Wagner. Schott
édita Les Maîtres Chanteurs de NurembergL’Anneau du Nibelung et Parsifal.

Betty Schottt, née von Braunrasch (1821-1875),  remarquable pianiste
et épouse de Franz Schott.

Partie sur le Rhin devant la villa Annica , à Biebrich,
où Wagner séjourna en 1862. D'après une aquarelle de Richard Scheibe.



La dédicace de l'Anneau des Nibelungen, une oeuvre en trois journées et un prologue
écrite par Richard Wagner pour la gloire de son bienfaiteur le Roi Louis II de Bavière

Lettre autographe de Richard Wagner  aux éditions Schott, datée du
6 octobre 1830. Wagner offre à l'éditeur la réduction pour piano
arrangée par lui de la 9ème Symphonie de Beethoven.
Franz et Betty Schott, tous deux sans enfants, vendirent l’entreprise en 1874 au jeune conseiller
Dr jur. Ludwig Strecker (1853-1943).




Engelbert Humperdinck débuta chez Schott comme lecteur avant d’y devenir conseiller
et arrangeur. Il  confia son opéra  Hänsel und Gretel, créé en 1893, à la maison Schott.

Cet important ouvrage met en lumière le partenariat qui unit Richard
Wagner à la Maison Schott
Pour en savoir plus: lire l'excellent article sur l'histoire de Schott Musik sur le site des éditions Schott. A noter que la salle Wagner n'est pas accessible à la visite.

Post précédents sur le sujet: 

  • Wagner-Haus. La villa Annica à Biebrich (1)
  • Wagner-Haus. La villa Annica à Biebrich (2)
  • Wagner et l'éditeur Schott. La genèse des Maîtres chanteurs

  • Crédit photographique: Luc Roger, avec l'aimable autorisation de Schott Musik

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire