jeudi 15 décembre 2016

Les descendants de Wieland Wagner perdent le procès intenté au Festival de Bayreuth

Mme Nike Wagner (photo CML 2014)
Les descendants de Wieland Wagner, dont sa fille Nike (71 ans), ont subi ce jeudi une défaite juridique dans la lutte d'influence qui a lieu sur la Colline verte à Bayreuth. Le tribunal de district a rejeté l'action en justice du clan des héritiers de Wieland Wagner (Nike Wagner, la fille de Wieland Wagner, ses frères et sœurs et sa tante Verena Lafferentz-Wagner) dans le différend qui oppose les héritiers de Wieland à la Fondation Richard Wagner et à la SARL Bayreuther Festspiele concernant la location de la Maison du Festival et la manière de gérer le Festival. Le contexte: le célèbre bâtiment surplombant la Colline verte appartient à la Fondation, dont le Conseil d'administration est composé, outre de la famille Wagner, du Gouvernement fédéral d'Allemagne et de l'Etat de Bavière, ces derniers disposant ensemble de la majorité. La Fondation a loué la Maison du festival jusqu'en 2040 à la SARL Bayreuther Festspiele - dont l'Etat fédéral et l'Etat de Bavière sont actionnaires.

En raison des détails négociés, le Gouvernement fédéral et l'Etat de Bavière fédéraux peuvent dès à présent décider quasi seuls de la ligne à adopter pour la conduite du Festival, au grand dam des descendants de Wieland.

Dans les attendus de sa décision, le juge a avancé que le tribunal ne croit pas que le bail ait servi à nuire à la requérante. Le contrat est cependant en suspens, car il y manque la signature d'un représentant de la Fondation dans une réglementation secondaire.

La signature qui manque sur une partie du contrat de location est celle de la Bourgmestre principale de Bayreuth, Madame Brigitte Merk-Erbe. Un manque formel qui peut rapidement être comblé. Nul doute que la Bourgmestre qui est aussi la Directrice de la Fondation Richard Wagner apposera très prochainement sa signature sur la partie incriminée du document.

Un recours est possible, on n'en est encore qu'un jugement de la juridiction locale de Bayreuth (Landgericht Bayreuth). S'il y a recours, cela monte à l'échelon suivant: l'Oberlandgericht Bamberg.

A noter que l'avocat qui défend les intérêts du clan Wieland n'est autre que Gregor Gysi, qui présida jusqu'en 2015 aux destinées du parti Die Linke, le parti le plus à gauche de l'échiquier poolitique allemand.

(Source: radios bavaroises, presse et réseaux sociaux, le blog du Festival).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire