lundi 19 décembre 2016

Grands interprètes wagnériens aux Etats-Unis dans les années 1910



Mesdames Gadski, Destinn, Ober et Fornia.

Johanna Gadski (1872-1932) fut sous contrat au New York Metropolitan Opera de 1898 à 1904 et à nouveau de 1907 à 1917. 

La soprano tchèque Emmy Destinn (1878 – 1930) commença sa carrière new yorkaise en 1908.

La contralto allemand Margarete Arndt-Ober (1885-1971) chanta quant à elle au Met entre 1913 et 1917.

La soprano colorature américaine Rita Fornia (1878-1922) rejoignit le Met en 1907 et y resta jusqu'à la fin de sa carrière en 1922.

Messieurs Witherspoon, Slezak, Urlus et Kingston.

La basse américaine Herbert Witherspoon (1873 - 1935) fit ses débuts au Met en 1908 dans le rôle de Titurel.

Leo Slezak (1873-1946), ténor d'origine austro-hongroise, est de novembre 1909 à janvier 1913 est sous contrat au Metropolitan Opera de New York.

Le ténor hollandais Jacques Urlus (1867- 1935) fit ses débuts au Met en 1913 dans Tristan et Isolde, des débuts catastrophiques puisque il chanta malade et dut jouer le troisième acte en pantomime car il avait perdu sa voix. Il fit néanmoins un triomphe dans Siegfried la semaine suivante.

Enfin le ténor anglais, Morgan Wilson (1881-1936) fait partie de la troupe du Met à partir de 1916, où il chantera notamment avec Caruso. D'origine modeste, il commença à travailler comme mineur.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire