vendredi 3 juin 2016

La Maison royale du Roi Louis II de Bavière sur le Herzogstand

Une des rares représentations avec la plate-forme de Louis II


Le Herzogstand, situé entre le Walchensee et le Kochelsee, fut une des montagnes préférées du Roi Louis II de Bavière. Il y fit construire au niveau du Herzogstandsattel (le col du Herzogstand, à 1575 m d´altitude ) une grande "Maison royale" (Königshaus), avec, sur le toit, une plate-forme panoramique. Le Roi pouvait aussi contempler l´incomparable panorama alpin des trois pavillons qu´il avait fait ériger sur les sommets avoisinants. Au Nord du Herzogstand on peut admirer le Kochelsee et les pré-Alpes bavaroises jusqu´au Starnbergersee. S´il fait très clair on peut voir jusqu´à Munich. Au Sud s´étend le Walchensee devant un panorama alpin grandiose, celui des massifs du Karwendel et du Wetterstein avec au loin la chaîne principale des Alpes.



Autrefois déjà, les Ducs de Bavière Guillaume IV et Louis X, des chasseurs passionnés,  avaient au 16ème siècle apprécié ce qui s´appelait alors encore  le Farchenberg. C´est sous ces ducs que le nom de la montagne fut changé en Herzogstand (Herzog signifie duc en allemand).  

En 1857, le père du futur Louis II, Maxililien II, y avait fait construire un pavillon de chasse. Pour y accéder il avait aussi fait aménager un chemin cavalier au départ de la passe du Kesselberg (d´un dénivelé de 700 mètres environ). Louis II fit en 1867 appel au maître charpentier Paul Scharzenegger de Lenggries pour la construction d´une maison royale plus grande, qui devait comporter huit chambres et etre surmontée d´une plate-forme panoramique carrée. 

Carte postale datée de 1902

Une lithographie de 1895

Louis II se rendait de la maison royale aux trois sommets où des pavillons l´attendaient (le sommet du Herzogstand à 1731 m, le Fahrenberg à 1627 m et le Martinskopf à1674 m). Aujourd´hui ces pavillons ont disparu, et on trouve sur le seul sommet principal une rotonde panoramique. 

Louis II séjourna pour la première fois du 12 au 16 juillet 1867 dans sa maison royale du Herzogstand. Il y séjourna ensuite régulièrement à la mi-juillet pour quelques jours, et pour la dernière fois en 1885, un an avant son décès.

Après la mort du Roi la maison royale fut gérée par le club alpin (Alpenverein) jusqu´en 1959, elle fut ensuite vendue et devint la  propriété de la famille Zauner qui l´exploita. Le pavillon de chasse et deux pavillons des sommets furent détruits ou incendiés par la foudre. La plate-forme supérieure de la maison royale fut quant à elle démontée et un des pavillons démonté et reconstruit ailleurs.

En 1990 tout fut détruit par un grand incendie. Un hôtel (Gasthaus) y fut reconstruit par la famille Zauner en 1992, sur les fondations de la maison royale de Louis II. On peut s´y restaurer et y loger (réservation impérative, cliquer ici pour accéder au site de l´hotel).


En 1986, un buste du Roi  fut installé sur le Herzogstand près de l´hotel  à l´occasion du centième anniversaire du Roi. Le buste de 60 cm de hauteur est placé sur un socle de 1m50. Le socle porte l´inscription suivante:


SM KÖNIG LUDWIG II / zum 100. Todestag / 13. Juni 1986 / Dem Freunde des Herzogstandes / Unserem unvergessenen König / Gemeinde Kochel am See / König Ludwig Club München



Source  principale des infos de ce post (en allemand): Kulturpfad Ludwig II, un projet du Staffelsee Gymnasium Murnau


Aujourd´hui on peut monter au Herzogstand par le chemin cavalier, en deux heures environ, une randonnée de montagne de plus ou moins  6 kms , ou alors emprunter le téléphérique au départ du Walchensee.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire