samedi 21 mai 2016

Les premières du Theater-am-Gärtnerplatz pour la saison 2016-2017

Josef E. Köpplinger présente la saison 2016-2017
Photo Christian POGO Zach

150+1, tel est l´intitulé de la saison 2016-2017 du Theater-am-Gärtnerplatz qui prolongera ainsi les célébrations du 150ème anniversaire de la fondation du théâtre.

Pour les nouveautés de la saison prochaine le Directeur général Josef E. Köpplinger et son équipe nous ont concocté un programme audacieux avec deux opéras en première mondiale, une opérette relativement peu connue du grand public et même un opéra interprété en français, une langue que l´on n´entend pas souvent chanter sous les cintres du théâtre le plus populaire de Munich.

La saison s´ouvrira début octobre avec une version concertante de L´opéra des quatre sous, qui n´en sont en fait que trois puisque le titre original en allemand est Die Dreigroschenoper (littéralement L'opéra de trois Groschen), de Bertold Brecht, d´après The Beggar’s Opera de John Gay dans la traduction allemande d´ Elisabeth Hauptmann, sur une musique de Kurt Weill.

Le Directeur général du Theater-am-Gärtnerplatz est l´auteur du livret du deuxième opéra de la saison, Liliom, un opéra créé en première mondiale et commandé par le Theater-am-Gartnerplatz à la compositeure Johanna Doderer et que Josef E. Köpplinger met également en scène. Le livret se base  sur la pièce éponyme de la base Ferenc Molnár.

Cette création est suivie par  King Arthur, le semi-opéra d´Henry Purcell, qui sera chanté en anglais. Marco Comin est au pupitre, la mise en scène est assurée par Torsten Fischer.

Vient ensuite la première munichoise de la version reconstruite par Hugh Macdonal des Pêcheurs de Perles de Georges Bizet. L´opéra en version concertante sera chanté en français avec un orchestre placé sous la direction de Sébastien Rouland. 

Die Faschingsfee (en français : La Fée du carnaval) est une opérette en trois actes d'Emmerich Kálmán sur un livret d'Alfred Maria Willner et de Rudolf Österreicher. Elle sera elle aussi mise en scène par Josef E. Köpplinger qui en a également arrangé le texte pour cette production.

La seconde création mondiale d´un opéra s´intitule Frau Schindler: Ici aussi il s´agit une commande du théâtre. La musique en est de Thomas Morse et le livret en a été écrit par Kenneth Cazan, qui en assure aussi la mise en scène.

Création mondiale encore pour Jean und Antonín, deux ballets symphoniques de Michael Keegan-Dolan (pour Antonin, sur la septième symphonie de Jean Sibélius) et de Karl Alfred Schreiner (pour Jean, sur la huitième d´Antonín Dvořáks).

Pour animer les soirées de la fin du mois de mai, le grand opéra rock d´Andrew Lloyd Webber, Jesus Christ Superstar, sera ensuite chanté en anglais dans la mise en scène de Josef E. Köpplinger, décidément en veine d´inspiration scénographique cette saison,  et la chorégraphie de Ricarda Regina Ludigkeit. 

Last but not least, vers la fin du mois de juin, le Don Giovanni de Mozart sera joué dans la mise en scène d´Herbert Föttinger. 

Le programme détaillé peut se consulter en cliquant ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire