mardi 23 juin 2015

Les King´s Singers au Festival Richard Strauss à Garmisch: un charmant divertissement vocal

Les King´s Singers (Photo Axel Nickolaus)

Musica Dei donum optimi
Trahit homines, trahit deos

Les organisateurs du Festival Richard Strauss 2015 nous ont offert une soirée quelque peu hors contexte en invitant le choeur a cappella très british des  King's Singers (littéralement 'Les chanteurs du roi) à venir se produire sur la scène de la Maison du Congrès de Garmisch. Le nom de ce groupe de vocalistes rappelle son origine,  le King's College à Cambridge en Angleterre, où le groupe a été formé par six élèves en 1968.  Le groupe se compose de six chanteurs, avec des membres qui changent au fil des ans. Ses membres actuels sont deux contreténors, David Hurley et Timothy Wayne-Wright, un ténor, Julian Gregory, deux barytons, Christopher Bruerton et Christopher Gabbitas, et une basse, Jonathan Howard. Hier soir, les six vocalistes ont interprété des chants choraux d´Orlando de Lassus, Claude Debussy, Gyorgy Ligetti et de Paul Drayton, ainsi que trois choeurs pour hommes de Richard Strauss d´après des poèmes de Friedrich Rückert.

D´emblée, les King´s Singers séduisent avec des chants médiévaux d´Orlando de Lassus qu´ils interprètent avec la technique vocale impeccable qui les caractérisent. Le Moyen Age est encore à l´honneur avec les poèmes de Charles d´Orléans mis en musique par Claude Debussy. La modernité est  présente avec les amusantes compositions de Ligetti notamment inspirées d´Alice au pays des merveilles, des morceaux qui exigent des prouesses et des jongleries vocales dont semblent se jouer les chanteurs des King´s Singers. En fin de spectacle, le groupe propose l´étonnant Masterpiece de Paul Drayton, une oeuvre qui a pour ambition de résumer en une dizaine de minutes quatre cents ans d´histoire de la musique, en pastichant avec humour le style des plus illustres des compositeurs, Bach, Haendel, Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Debussy, Johann Strauss, Wagner, et jusqu´à John Cage ou Gershwin.

Cette agréable soirée a surtout permis aux festivaliers straussiens d´entendre des oeuvres chorales pour choeurs d´hommes de Strauss qui sont rarement exécutées. Richard Strauss aimait la poésie intimiste de Friedrich Rückert, un contemporain de Hölderlin, dont il appréciait les fioritures, qu´il estimait stimulantes pour la composition. C´est à Garmisch-Patenkirchen qu´en 1935, il composa trois choeurs d´hommes au départ de ces poèmes. Il les dédicaca à son ami Eugen Papst et aux choeurs d´hommes de la ville de Cologne dont il avait remarqué les qualités dès 1924. Ils furent chantés pour la première fois à Cologne sous la direction de Papst en avril 1936. Les King´s Singers ont interprété successivement Vor den Türen, Traumlicht et Fröhlich im Mayen, avec une pronociation et une diction allemandes irréprochables. Ils ont d´ailleurs présenté tout leur programme dans la langue de Goethe. 

Pour consulter le programme complet de la soirée, visiter le site du Festival.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire