mardi 23 juin 2015

Christa Ludwig dirige les master classes au Festival Strauss de Garmisch

La Kammersängerin Christa Ludwig et le pianiste Julian Riem
On fait sa carrière avec sa tête, pas avec sa voix! 

Avoir la chance de suivre une classe de maîtrise donnée par Christa Ludwig est une des plus belles expériences que l´on puisse vivre au Festival Richard Strauss de Garmisch. La mezzo-soprano allemande est âgée de 87 ans, un âge qu´elle porte magnifiquement avec la fierté d´une existence consacrée au chant lyrique où elle s´est illustrée depuis la fin des années 40 jusqu'au début des années 1990, aussi bien dans l'opéra que dans les lieder. Une des plus grandes voix du 20ème siècle donne aujourd´hui des classes de maîtrise avec une générosité qui n´a d´égale qu´une exigence extrême. Une main de fer dans un gant de velours, pour le plus grand bien des jeunes qui viennent bénéficier de son expertise.

Christa Ludwig n´y va pas par quatre chemins! Elle dit clairement ce qu´il y a à dire, mais toujours avec affection, tact et respect pour le jeune chanteur qui vient recevoir son enseignement. L´épreuve est d´autant plus grande pour les élèves qu´elle se déroule ici en public, mais le chant lyrique est un art qui ne peut s´encombrer de timidité. Concentrée, attentive, Christa Ludwig relève le moindre défaut, corrige la moindre erreur. Chaque consonne, chaque voyelle comptent, l´articulation, la diction, la projection de la voix, l´interprétation totale du texte, la compréhension des émotions qu´il véhicule, tout compte, tout a la plus grande importance. Il faut que le chant serve le texte et la musique, il faut que le public sente le texte pénétrer son âme et éveiller ses sens. Le corps doit exprimer ce que la bouche chante. Dans les Lieder de Strauss, là où il est souvent question d´amour, Christa Ludwig insiste sur l´expression correcte des modulations infinies de l´amour, de l´attente amoureuse, au ressenti des sensations corporelles, de la sensualité à l érotisme, toutes choses dont il faut percevoir et savoir exprimer les moindres nuances. Christa Ludwig fut une des plus grandes maréchales du Chevalier à la Rose, un rôle qui ne se peut chanter qu´avec une connaissance intime de l ´amour. Et de l´amour, mais un amour exigeant, son coeur en déborde aujourd´hui encore pour le chant et ceux qui y consacrent leur vie.

Voir le site du Festival Richard Strauss





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire