lundi 27 avril 2015

Oberammergau goes opera: cet été, Christian Stückl met en scène Nabucco de Verdi sur la scène du Théâtre de la Passion


Oberammergau est un village de Haute-Bavière que ses fameux Jeux de la Passion ( Passionsspiele) ont rendu célèbre de par le monde entier. Ces Jeux n´ont cependant  lieu que tous les dix ans et la prochaine édition n´aura lieu qu´en 2020. Le metteur en scène munichois Christian Stückl, qui dirige les Passionspiele depuis 1990 et a donc déjà trois éditions à son actif, a eu l´idée de monter cette année un grand opéra sur la scène du Théâtre de la Passion. Le choix s´est presque naturellement porté sur un opéra à thème biblique, Nabucco, de Giuseppe Verdi. 

L´opéra, créé en 1842 à la Scala de Milan évoque l'épisode biblique de l'esclavage des juifs à Babylone symbolisé par le chœur de la troisième partie, le Va, pensiero des Hébreux auxquels s'identifiait la population milanaise alors sous occupation autrichienne. Le  livret, de la plume de Temistocle Solera1, est tiré de Nabuchodonosor, un drame qu' Auguste Anicet-Bourgeois et Francis Cornu avaient écrit en 1836 et créé à Paris.

Monter un opéra à dimension politique et à thématique hébraïque  à Oberammergau, la ville des Jeux de la passion,  constitue une belle revanche de l´histoire. Les  Jeux de la Passion étaient en effet depuis leur création en 1634 jusqu´à la deuxième guerre mondiale profondément imprégnés de l’anti-judaïsme originel chrétien. De plus pendant la période nationale-socialiste, leurs organisateurs se seraient compromis avec le régime. Hitler visita Oberammergau en 1934 à l´occasion du tricentenaire des Jeux. Aussi les Jeux firent-ils l´objet de très sévères critiques de la part des principales organisations juives américaines, puis d’organisations judéo-chrétiennes et d’autorités catholiques du monde entier. Il fallut attendre Vatican II pour que l´église catholique se repente de son anti-sémitisme. A partir de 1990, Oberammergau participa de ce mouvement en modifiant profondément le texte, la musique, la scénographie et les costumes pour les débarrasser de l´anti-judaisme primitif. 

Christain Stückl, qui dirige également avec succès le Volkstheater de Munich, apporte son expertise de la mise en scène pour monter l´opéra de Verdi en collaboration avec Ainars Rubikis, le directeur musical de l´Opéra de Novosibirsk, qui dirigera l´orchestre de la  Neue Philharmonie München. Nabucco nécessite un choeur impressionnant. Dans la tradition participative des Jeux de la Passion qui font appel aux habitants de la petite ville bavaroise, les choristes proviendront de toute la région. Pour le plateau, Christian Stückl et Ainars Rubikis ont fait appel à des chanteurs renommés en provenance pour la plupart des troupes des grands opéras allemands, de Munich à Hambourg.

Avec Evez Abdulla (Nabucco), Attilio Glaser (Ismaele), Bálint Szabó (Zaccaria), Rafal Pawnuk (Grand-Pretre), Irina Rindzuner(Abigaille), Joshua Stewart (Abdallo), Virginie Verrez (Fenena) et Talia Or (Anna).

Agenda et réservations

NABUCCO
PREMIERE le 3 JUillet 2015
Ensuite les 5/17/19/24/26 JUillet2015 | 20 H

Infos en allemand: Cliquer ici

Réservations en ligne: cliquer ici

Réservations par téléphone: 
00 49 88 22 / 945 88 88
00 49 88 22 / 945 88 89 

ou München Ticket
00 49 89 / 54 81 81 81


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire