mardi 28 avril 2015

Grandes expos: Keith Haring, la ligne politique, du 1er mai au 30 août à la Hypo-Kunsthalle de Munich



Du 1er mai au 30 août 2015, la Hypo-Kuntshalle de Munich consacre une rétrospective de grande envergure à l’artiste américain Keith Haring (1958–1990).  Cette exposition permettra d’appréhender l’importance de son œuvre et plus particulièrement la nature profondément « politique » de sa démarche, tout au long de sa carrière, au travers des quelques 160 oeuvres qui y sont présentées

Keith Haring (1958-1990), véritable icône des années 1980,  fut l'un des artistes les plus célébrés de son époque et, aujourd'hui encore, tout le monde reconnaît son style incomparable. S´il a été exposé avec les plus grands (Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat ou Roy Lichtenstein) l´exposition munichoise se concentre sur le but principal de son art : l'engagement politique et social de l'artiste.

Keith Haring a commencé sa carrière en dessinant dans le métro new yorkais. En 1984, il voyage en Europe et participe à Figuration Libre - France/ USA, une exposition collective au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris / ARC. C'est à cette occasion qu'il dessina sur des surfaces destinées aux affiches publicitaires dans le métro parisien, aux stations Alma-Marceau et Dupleix.

Entre 1980 et 1985, Keith Haring réalise de cinq à dix mille subway drawings.

Ce travail répond en premier lieu au désir de l’artiste de produire de l’art pour tout le monde : « Le public a droit à l’art. Le public a été ignoré par la plupart des artistes contemporains. Le public a besoin d’art, et il est de la responsabilité de "l’artiste autoproclamé" de comprendre que le public a besoin d’art, et de ne pas faire de l’art bourgeois pour quelques-uns seulement, tout en ignorant la masse. L’art est pour tous. »

A New York, pendant l'ère conservatrice de Ronald Reagan,  Keith Haring  s´est donné pour mission de mettre en évidence les injustices sociale dans son travail. Il a pris une position claire contre les excès du capitalisme et s´est vigoureusement engagé pour des causes telles le désarmement nucléaire, la protection de l'environnement et l'égalité des droits pour tous, indépendamment de l'origine ethnique, de la couleur de peau, de la religion ou de l'orientation sexuelle.La rétrospective de la Kunsthalle se concentre sur les aspects politiques et socio-critiques de l'œuvre de Haring, qui ont été quelque peu négligés dans expositions allemandes précédentes, mais que la rétrospective du Musée d´Art moderne de la ville de Paris avait également mise en évidence.


HARING L'ARTISTE ET LE MILITANT

Pour la première fois depuis 15 ans en Allemagne, et pour la première fois à Munich, la Kunsthalle présente une exposition solo sur Keith Haring. Les oeuvres exposées témoignent de la diversité de son œuvre:  dessins exécutés dans le métro ( Subway Drawings), peintures à grande échelle sur des toiles et des bâches, croquis, sculptures et œuvres émaillés. Elles proviennent  de musées et de collections privées en Amérique et en Europe, certaines d´entre elles sont présentées pour la première fois depuis sa mort.

RENOMMÉE INTERNATIONALE

Mugrabi Collection
© The Keith Haring Foundation, 1987
Au moment de son décès survenu suite à des complications liées au sida alors qu´il n´avait que 31 ans et après une période créative de seulement dix ans, Keith Haring avait acquis une renommée internationale, non seulement pour son oeuvre artistique mais aussi pour son activisme politique. Après avoir contracté le HIV, Haring a exploité sa renommée et a parlé ouvertement de sa maladie. L´artiste a ainsi largement contribué à l´élimination de la stigmatisation du sida. En 1989, il créa la Fondation Keith Haring dont les  deux missions principales, encore aujourd'hui,consistent à offrir des possibilités d'éducation pour les enfants défavorisés et de sensibiliser au sida et au VIH tout en s´attaquant aux préjugés. Son influence sur sa propre génération est des plus considérables. Bien que la carrière de Keith Haring ait été courte, son idéal d´un art politique est toujours bien présent, de même que l´effet interpellant de son imagerie accrocheuse.



Kunsthalle der Hypo-KulturstiftungTheatinerstraße 8
80333 München
T +49 (0)89 / 22 44 12
kontakt@kunsthalle-muc.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire