mardi 27 janvier 2015

Grande exposition: August Macke et Franz Marc, une amitié d´artistes, au Kunstbau de Munich


Franz Marc, Gelbe Kuh, Guggenheim Museum, New York
Une grande exposition qui retrace les quatre années et demi (1910-1914) de l´intense amitié et des échanges artistiques entre ces deux artistes d´exception du Blaue Reiter, une amitié qui fut brutalement interrompue par l´éclatement de la première guerre mondiale, au cours de laquelle les deux hommes moururent au combat. L´exposition est organisée par la Lenbachhaus de Munich en collaboration avec le  Kunstmuseum de Bonn. 

Tigre de Franz Marc, détail, Lenbachhaus

Plus de  deux cents peintures, oeuvres sur papier, objets d'art, et des documents privés, nous donnent à voir  une image vivante de la vie des deux artistes et de leurs productions artistiques entre 1910 et 1914, illustrant la façon dont Macke et Marc se sont influencés et inspirés l´un l´autre, et soulignent l´affection qui unissait les deux hommes et leurs épouses.  Macke, qui avait découvert quelques oeuvres  de Marc, lui rendit aussitôt visite dans son atelier munichois en janvier 1910. Les deux hommes se sont très vite liés d´amitié et ont entamé dialogue créatif qui devait entrer dans les annales de l'art du XXe siècle. Leur étroite collaboration fut hélas de courte durée: Macke meurt en 1914, quelques semaines seulement après le déclenchement de la Première Guerre mondiale; en 1916, Marc perd lui aussi la vie au combat.

Augúst Macke, Hutladen, 1913, Lenbachhaus

L'exposition est divisée en chapitres qui dépeignent leur évolution créatrice à partir de 1910. Elle documente leurs premières rencontres à Sindelsdorf, au Tegernsee et à Bonn, examine leurs débats sur la théorie des couleurs, et montre le  travail de ces  deux artistes du Blaue Reiter (Cavalier Bleu). On peut y voir des documents concernant leurs voyages et les visites qu´ils se sont mutuellement rendues, les cadeaux qu´ils se sont faits. Le rôle important que leurs épouses, Elisabeth Macke et Maria Marc, a joué dans leur amitié  est souligné. Ainsi se sont-ils rencontrés en 1912 dans l´atelier de Macke à Bonn où ils réalisent ensemble une peinture murale dont l´expositition présente une photo grandeur nature. L'exposition montre en détail comment Macke et Marc se sont inspirés et ont assimilé les influences du fauvisme, du cubisme, particulièrement de l´orphisme, du futurisme, et de l'art abstrait.  Au départ de ces influences, chacun a conçu son propre développement artistique.

Le jardin zoologique d´August Macke, 1912, Lehnbachhaus

Les deux artistes étaient très jeunes quand ils se sont rencontrés: August Macke venait tout juste d'avoir vingt-trois ans et Franz Marc était sur le point d´en avoir trente. Le contraste entre leurs personnalités-Macke était impulsif et avait son franc-parler, alors que Marc était souvent pensif et toujours très réfléchi dans ses actions- et  leurs points de vue divergents sur l'art et la politique culturelle n´ont jamais porté ombrage à leurs liens d'affection. Dans son célèbre éloge funèbre nécrologie de Macke, Marc a souligné ce que  la perte de son ami signifiait pour l'art avec une grande précision, dans un texte d´une douleur poignante.

Les collections de la Lenbachhaus et du Kunstmuseum de Bonn constituent la base de cette exposition . Macke a passé la plus grande partie de sa vie à Bonn; Marc était le seul munichois parmi les artistes du Blaue Reiter dont la Lenbachhaus détient la plus importante collection au monde. De nombreuses oeuvres significatives ont également été  prêtées par des musées allemands et internationaux  ou proviennent de collections privées 

Un catalogue complet réalisé par les meilleurs spécialistes et comportant 210 reproductions en couleur, et de nombreuses illustrations supplémentaires, est publié à l´occasion de  l'exposition. Il est disponible en allemand ou en anglais, au prix de 34 euros. L´amitié entre les deux couples est de plus présentée dans un film qui mêle photographies privées et œuvres d'art, projeté dans la salle  Georg-Knorr de la Lenbachhaus. (Durée: 60 min., Scénario de Bernt Engelmann et Gisela Wunderlich). 

Du 28 janvier au 3 mai 2015 au Kunstbau de la Lenbachhaus (Métro Königsplatz)
Du mardi au dimanche de 10 à 21H 

A noter que l'exposition sera également visible  à Bonn du  25 Septembre 2014  au 4 Janvier, 2015

Source et plus d´infos en anglais ou en allemand: cliquer ici




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire