dimanche 28 décembre 2014

La culture munichoise étoilée par l'Abendzeitung

Le journal populaire munichois, l'Abendzeitung, a décerné ses Etoiles de l'année (Sterne des Jahres), des distinctions qui consacrent les personnes ou les lieux culturels qui ont le plus contribué à l'éclat culturel de la capitale bavaroise. Voici quelques-unes de ces étoiles.

Le Gärtnerplatztheater est à l'honneur dans la catégorie 'Théâtre musical' avec sa production de la très amusante opérette d'Emmerich Kàlmàn Zirkusprinzessin (la princesse du cirque) qui avait été montée dans un lieu qui lui convient parfaitement bien, le Cirque Krone. L'Abendzeitung signale la qualité exceptionnelle du superintendant du Theater-am-Gärtnerplatz, Joseph Köpplinger, qui fait un travail formidable en regard des conditions très particulières d'un théâtre en rénovation, avec la recherche constante de lieux de représentations et les efforts énormes que cela requiert. (voir l'article de Munichandco sur la production).

Dans la catégorie 'Classique', c'est une  cantatrice du Studio Opéra du Bayerische Staatsoper qui est distinguée: Mària Celeng, une jeune soprano hongroise qui a brillamment cette année le rôle-titre de Mirandolina au théâtre Cuvilliés, en alternance avec Elsa Benoit, elle aussi excellente dans le rôle. (voir l'article de Munichandco sur la production)

Dans la catégorie 'Exposition', l'étoile est décernée à l'exposition Kirchner qu'a présentée la Pinakothek der Moderne, un musée qui dispose d'ue importante collection des oeuvres de l'artiste. Enfin, dans la catégorie 'Lieu d'exposition', c'est la Hypo-Kunsthalle qui se voit étoilée: et , en effet, des expositions de la plus grade qualité s'y succèdent! Ainsi cette année, quatre grandes expositions phares s'y sont succédées, avec chaque fois un travail et une approche académiques irréprochables, et un grand sens de la pédagogie muséale: Pompéi, Dix/Beckmann, Tiziano, Rembrandt, Bellotto, et enfin la fabuleuse exposition Corps et âme (Leib und Seele), consacrée au rococo que l'on peut encore y voir pour quelques semaines. (Cliquer sur les liens pour les articles de Munichandco consacrés à ces expositions).

Source: Abendzeitung du samedi 27 décembre 2014, pages 18 et 19




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire