mardi 23 décembre 2014

12000 Munichois manifestent contre le racisme et l'intolérance et pour la diversité.


Un dangereux mouvement d'extrême-droite en était hier à sa dixième manifestation: 17500 personnes se sont rassemblées à Dresde à l'appel du mouvement PEGIDA (acronyme pour 'Patriotische Europäer gegen die Islamisierung des Abendlandes /Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident').  Lors de ce rassemblement, les participants ont chanté des chants de Noël chrétiens. Une contre-manifestation d'environ 4000 personnes a été organisée par l'alliance 'Dresde sans nazis'.

A Munich, plus de 12000 personnes se sont rassemblées sur la Max-Joseph-Platz pour dénoncer la dangereuse propagande de ce mouvement. L'Opéra national bavarois (Bayerische Staatsoper) a participé à la manifestation en pavoisant des slogans en faveur de l'humanité, du respect et de la diversité. De nombreuses personnalités politiques munichois, dont le Bourgmestre Dieter Reiter, se sont mobiliséees pour venir exprimer leur profond désaccord avec ce mouvement haineux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire