mercredi 15 octobre 2014

Expo Florine Stettheimer au Kunstbau


Andy Warhol aimait son art, et Marcel Duchamp avait organisé sa rétrospective au Musée d'Art Moderne: l'artiste Florine Stettheimer (1871-1944) est l'une des figures les plus intrigantes du monde aristique newyorkais  au cours de la première moitié du XXe siècle. Ses photos et poèmes, ses créations pour les salons et les scènes de théâtre constituent une synthèse moderne des arts et une chronique de la vie urbaine. Stettheimer a peint des concours de beauté et les fêtes des célébrités, les gratte-ciel, Wall Street et la culture de consommation, anticipant les sujets d'intérêt qui allaient plus tard provoquer l'engouement des artistes du Pop Art. Son œuvre est une source d'inspiration pour quelques-uns des artistes les plus fascinants qui travaillent aujourd'hui. 

La présentation du travail de Florine Stettheimer au Kunstbau de  la Lenbachhaus constitue la première exposition personnelle de son art en dehors des États-Unis. L'exposition présente une sélection représentative des grandes peintures réalisées à partir de 1915 qui illustrent son style arrivé à maturité.  Un deuxième axe est centré sur ses créations pour la scène: de nombreux dessins, maquettes, figurines illustrent sa vision tant pour le ballet »Orphée des Quatz'z'Arts« que pour l'opéra de Virgil Thomson, dont Gertrud Stein avait écrit le livret, »Four Saints in Three Acts«. A l'occasion de cette exposition l'artiste Nick Mauss a également consacré un espace à la poésie de Florine Stettheimer.

A voir jusqu'au 4 janvier 2015 au Kunstbau.

Source: traduction livre de la présentation du Kunstbau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire