mardi 30 septembre 2014

L'Opéra bavarois (BSO) a été désigné 'Opéra de l'année 2014'!

Chaque année, le magazine  Opernwelt interroge cinquante critiques tant allemands qu'étrangers sur les performances des maisons d'opéra allemandes. Cette année, le Bayerische Staatsoper s'est vu décerner le titre d'„Opernhaus des Jahres“ 2014 (Maison d'opéra de l'année). Et ce n'est pas tout, aux côtés de ce titre envié,  l'Opéra bavarois s'est vu attribuer une véritable pluie de distinctions!


A tout seigneur, tout honneur, les critiques ont également désigné le directeur général de la musique de la Maison, Kirill Petrenko, comme chef d'orchestre de l'année. on a pu l'apprécier cette année dans trois premières, Die Frau ohne Schatten, La clemenza di Tito et Die Soldaten, et quatre opéras du répertoire, Tosca, Boris Godunow, Eugen Onegin et Der Rosenkavalier. Au cours de la nouvelle saison, il dirigera Lucia di Lammermoor, Lulu (premières) et donnera également  la reprise du Ring des Nibelungen, Die Frau ohne Schatten et Die Soldaten.

Opernwelt a aussi désigné l'opéra de  Bernd Alois Zimmermann, Die Soldaten, comme production de l'année (Mise en scène d' Andreas Kriegenburg, direction musicale de  Kirill Petrenko) L'opéra sera repris le 31 octobre 2014.

L'exceptionnel  Bayerisches Staatsorchester  (Orchestre d'Etat de Bavière) a quant à lui été récompensé du titre d'orchestre de l'année, ce qui avait déjà été le cas en 2012!

Hanna-Elisabeth Müller, membre depuis  2010 de l'Opernstudio et de l'ensemble du BSO depuis la saison 2012-2013 a été nommée Espoir de l'année 2014 ('Nachwuchssängerin, meilleure jeune chanteuse'). Elle fut la saison dernière Susanna, Gretel et Servilia.

Michael Volle, qui fit partie de l'ensemble de 2007 à 2011 et que l'on a entendu en Guillaume Tell la saison dernière a été désigné chanteur de l'année. 

Nikolaus Bachler, le Superintendant de l'Opéra de Bavière, s'est bien sûr réjoui et félicité de ces nombreuses distinctions, qui sont le fruit du travail soutenu, de la créativité et de l'engagement inconditionnel des membres de la Maison.

1 commentaire:

  1. Récompense amplement méritée, un chef d'orchestre exceptionnel et une programmation éblouissante. La seule difficulté : réussir à avoir des places relève parfois d'un vrai parcours du combattant !!!!

    RépondreSupprimer