mardi 19 août 2014

Parsifal et l’Enchanteur. Louis II et Wagner, un roman de Nicola Montenz

Quatrième de couverture

Louis II et Wagner

Au printemps 1864, alors qu'il fuit ses créanciers, Richard Wagner aperçoit dans la vitrine d un magasin de Munich le portrait de Louis II de Wittelsbach, alors âgé de dix-huit ans, et tout récemment couronné roi de Bavière. Fasciné par la beauté du jeune homme, le compositeur fait le voeu de pouvoir un jour faire sa connaissance. Puis il reprend sa route, désespéré, et à deux doigts du suicide. Un mois plus tard, un émissaire du monarque contacte Wagner à Stuttgart. Ce dernier n en croit pas ses oreilles : le souverain souhaite le libérer de toute contrainte matérielle pour lui permettre de se consacrer exclusivement à son art. Commence alors, comme dans un conte, l'amitié légendaire du « roi fou » et de Richard Wagner une relation qui a changé le cours de la culture européenne, mais aussi une histoire palpitante chargée d intrigues, de scandales et de coups de théâtre. 

Un véritable roman psychologique où musique et histoire se confondent. On y croise Sissi, Cosima, Hans von Bülow, Franz Liszt, la troublante Judith Gautier, et même l ombre d Hitler... 

Traduit de l' italien par Marc Lesage.
Publié chez JC Lattès en 2013.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire