lundi 28 juillet 2014

Expo Frank Wedekind au Deutsches Theatermuseum: théâtre, eros et provocation


L'expo nous introduit dans le monde de Frank Wedekind (1864-1918), qui est surtout connu aujourd'hui comme dramaturge pour ses drames Frühlings Erwachen, L'éveil du printemps, une "tragédie enfantine", et La boîte de Pandore (dont s'est en partie inspiré Alban Berg pour son opéra Lulu*), deux pièces qui avaient fait scandale lorsqu'elles avaient été montées, mais qui sont depuis lors devenues deux grands classiques du théâtre moderne.

Franziska 
En dehors de ces deux succès, Wedekind écrivit encore une vingtaine de pièces de théâtre, qui sont pour la plupart aujourd'hui tombées dans l'oubli. On y retrouve les grands thèmes qui ont été au centre de sa réflexion:l a relation entre l'homme et la femme, la manière dont la société aborde la sexualité et en général, le rapport au corps, les relations entre l'artistique et le commercial. Avec déjà une approche de la question du genre (gender): l'exposition présente p.ex. des caricatures de Wedekind dans lesquelles il représente des hommes se travestissant. Dans L'éveil du printemps l'on découvre des adolescents en proie à l'éveil de leur sexualité, un texte relevant à l'époque de la pornographie puisqu'il y décrit plusieurs actes d'autoérotisme, de masturbation collective et évoque sans complexe l'avortement, autant de thèmes considérés alors comme tabous. Ou encore cette pièce de théâtre, Franziska, où une femme, comme un Faust inversé, ayant vu la manière dont se déroule le mariage de ses parents, refuse de mener une vie d'asservissement, et décide de vivre pendant deux ans comme un homme pour jouir de la liberté que procure cet état. Un pacte est passé avec un homme, Kurz, à qui elle appartiendra une fois les deux années écoulées.

L'exposition s'intéresse encore aux autres aspects de la créativité prolifique de Wedekind: le Wedeking poète, l'écrivain satirique,  le comédien, le chanteur ou le publicitaire, avec notamment la présentation de quelques publicités qu'il a conçues pour le bouillon Maggi.  Une constante chez cet homme-orchestre se trouve dans son goût de la provocation, omniprésente dans son oeuvre que l'exposition nous invite à (re)découvir.

L'exposition munichoise, une ville où Wedekind a passé une grande partie de son existence, dépeint également l'influence de l'oeuvre théâtrale de Wedekind dans les oeuvres cinématographiques, la musique et la bande dessinée.

*Pour Lulu, Alban Berg s'est inspiré de deux oeuvres de Frank Wedekind: La Boîte de Pandore (Die Büchse der Pandora) et L'Esprit de la terre (Erdgeist). Berg avait assisté à une représentation de La Boîte de Pandore en 1905 dans une production de Karl Kraus mais n'a commencé son opéra qu'en 1929 après avoir terminé son autre opéra, Wozzeck. A noter que le Bayerische Staatsoper présentera une nouvelle mise en scène de Lulu la saison prochaine. Première le 25 mai.

Où et quand?

L'exposition Wedekinds Welt peut se visiter au Deutsches Theatermuseum de Munich jusqu'au 11 janvier 2015.
Galeriestr. 4a (Hofgartenarkaden), 80539 München
Tous les jours sauf le lundi de 10 à 16 heures. Fermé le 1er novembre, les 24 et 25 décembre et le 1er janvier. 

Crédit photographique: Deutsches Theatermuseum

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire