jeudi 31 juillet 2014

63ème Concours international de musique ARD 2014 du 1er au 19 septembre 2014


Cette année, le concours de l'ARD mettra en compétition des candidats dans les catégories piano, violoncelle, percussion et quintette à vent. 519 musiciens ou ensembles ont déposé leur dossier de candidature, ce qui constitue un record dans les annales du concours.  Les candidats proviennent de 50 pays différents. 312 d'entre eux ont été retenus lors de la pré-sélection et sont invités à concourir. Comme l'an dernier, les Sud-Coréens sont les plus nombreux, suivis des Allemands, des Japonais, des Russes, des Français, des Espagnols, des Américains (USA), des Chinois et des Polonais. 

Le concours commencera le 1er septembre avec les percussionnistes à la Haute Ecole de Musique de Munich, suivis le 2 septembre par les violoncellistes au studio 1 de la Radiodiffusion bavaroise (BR). le 4 septembre, ce sera au tour des pianistes et des quitettes à vent d'entrer en compétition.

Le total des prix représente une somme de 165.000 €.

Les concerts des du 63ème Concours international de l'ARD auront lieu les 17, 18 et 19 septembre au  Prinzregentheater et à l'Herkulessaal de la Résidence.

A partir des demi-finales, les solistes seront accompagnés par l'Orchestre de chambre de Munich (Münchener Kammerorchester). Les demi-finales et la finale pourront être suivies sur internet (www.ard-musikwettbewerb.de) .

Rappelons que ce concours prestigieux a contribué à la carrière de lauréats devenus célèbres, tels Jessye Norman, Thomas Quasthoff, Robert Holl, Anne Sofie von Otter, Maurice André, Sol Gabetta, le Tokyo String Quartet, Christoph Eschenbach, Yuri Bashmet, Heinz Holliger, François Leleux, le Quatuor Ebène, Sebastian Manz, Alexej Gorlatch et bien d'autres encore.

L'assistance aux éliminatoires est gratuite, le nombre de places étant limité aux capacités des différentes salles. L'assistance aux épreuves suivantes et aux concerts des lauréats est payante.

Infos en allemand en cliquant ici
Horaires et lieux du concours: cliquer ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire