vendredi 13 septembre 2013

Concours international de violon ARD 2013: Emmanuel Tjeknavorian acclamé lors de la demi-finale

Photo : Fotocredit: Christoph Breneis, mdw aufspiel 2012
Crédit photographique: Christoph Breneis, mdw aufspiel 2012
Dura lex sed lex, le jury n'a pas retenu* le virtuose autrichien Emmanuel TJEKNAVORIAN pour la finale du Concours ARD 2013 en discipline violon, malgré une prestation enthousiaste très applaudie en demi-finale. Emmanuel Tjeknavorian est l'un des plus jeunes candidats de ce prestigieux concours, il est âgé d'à peine 18 ans et est le seul violoniste masculin à avoir accédé à la demi-finale.

Très investi dans son interprétation d'un Concerto de Mozart avec un jeu très physique, il a surpris et ravi dans son interprétation de la pièce imposée, une sonate pour violon solo d'Ulrich Leyendecker, une oeuvre très technique pour virtuose que le jeune violoniste a jouée de manière extrêmement vivante et théâtrale et qu'il est parvenu à rendre accessible et compréhensible par le public le plus large. C'est un public enthousiaste et ravi qui a ovationné Emmanuel Tjeknavorian avec des applaudissements longs et nourris, des bravi et même l'honneur des trépignements. Tjeknavorian ne s'est pas contenté de déchiffrer cette oeuvre complexe, il a su l'interpréter en lui donnant une musicalité et un sens visionnaires.

Le jeune violoniste est aujourd'hui âgé d'à peine 18 ans. S'il est né à Vienne en 1995, au sein d'une famille de musiciens, c'est en Arménie qu'il grandira et  fera ses classes de violoniste auprès de P. Haykazyan et de A. Mkrtchian. Depuis septembre 2007 il est revenu vivre en Autriche où il suit l'enseignement d' A. Winokurow et de Boris Kuschnir. 

Enfant prodige, il se produira dès ses 7 ans accompagné d'un orchestre. Dès ses 9 ans, il reçoit une bourse de la Fondation Wladimir Spivakow-Stiftung, ce qui lui permet de se produire dans divers pays. A 10 ans il donne son premier concert en solo à Eriwan. En 2006 il remporte le deuxième prix du Concours Casse-Noisette de Moscou et joue la même année sous la direction d'Eduard Topchian, dle Concerto N°3 de Mozart avec le „Serenade Chamber Orchestra’’. En juillet 2007, deuxième concert en soliste. En 2009 il est un des lauréats du concours Andrea Postacchini, en Italie. En 2009, il est invité à Moscou et joue dans la salle de concert Tchaïkovsky l'"Introduction und Rondo Capriccioso’"de Saint-Saens avec l'Orchestre symphonique national de Russie. En 2012, il remporte le deuxième prix en finale du Concours Eurovision des jeunes musiciens où il représente l'Autriche. Lauréat de nombreux concours,  il a  notamment remporté le 18ème Concours Johannes Brahms. Emmanuel Tjeknavorian a été admis à participer au Concours international ARD 2013 et est parvenu, seul homme avec cinq autres candidates, à la demi-finale.

*La finale, comme dans la catégorie basson, sera ici aussi entièrement féminine. Les finalistes retenues dans la catégorie violon sont Daiana Tishckenko (Ukraine), Christel Lee (USA) et Bomosori Kim .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire