samedi 6 avril 2013

Opérette: L'étudiant pauvre (Der Bettelstudent) au Prinzregententheater

Probenfoto »Der Bettelstudent«

DER BETTELSTUDENT (L'étudiant pauvre)

Une opérette en trois actes, sur une musique de Carl Millöcker et un livret de Friedrich Zell et Richard Genée. Une production du Theater-am-Gärtnerplatz, dans une nouvelle mise en scène d'Emmy Werner, la directrice du Volkstheater de Vienne.

Cette opérette, qui mêle les rythmes entraînants des polkas, des valses et autres mazurkas, est connue pour sa richesse mélodique et comporte des airs très fameux comme "Ich habe kein geld, bin vogelfrei", "Ach ich hab sie ja nur auf die Schulter geküsst" ou "Ich knüpfte manche zarte Bande". Créée le 6 décembre 1882 au Theater an der Wien à Vienne, elle compte parmi les plus importantes opérettes viennoises. 

L'opérette a des racines françaises puisque le livret s'inspire de la pièce de théâtre de Les noces de Fernande de Victorien Sardou (1870) et de l'opéra comique Le Guitarréro (1841).  Elle connut un succès rapide puisqu'elle fut très vite montée à New York, en 1883, d'abord en version originale au Thalia Theater puis en traduction anglaise à Broadway, avant d'être jouée  à l'Alhambra Theater de Londres en 1884. La première adaptation française, écrite par Alfred Hennequin et Albin Valabrègue, eut lieu le 10 janvier 1885 à Bruxelles, suivie le 18 janvier 1889 par une reprise au Théâtre des Menus Plaisirs à Paris.

L'action se passe à Cracovie, dans une Pologne soumise à l'occupation saxonne. Le gouverneur saxon, le colonel Ollendorf, s'est fait publiquement rabrouer par la comtesse polonaise Laura Nowalska, qu'il avait pourtant seulement embrassée sur l'épaule ("Ach ich hab sie ja nur auf die Schulter geküsst"). Il veut se venger de cette offense et pour ce faire, va essayer de ridiculiser la comtesse et sa fille. Il a appris qu'elle n'acceptera comme gendre qu'un prince polonais. Ollendorf propose à deux prisonniers, deux étudiants pauvres, de jouer les princes polonais pour séduire la fille de la comtesse, en leur promettant la liberté et une récompense. Mais le faux prétendant tombe amoureux de la fille de la comtesse...L'intrigue amoureuse est étroitement liée au drame historique. Le drame se dénoue par la victoire des Polonais qui se soulèvent contre l'occupant saxon, et par le triomphe de l'amour. Un des deux étudiants pauvres était en fait un prince polonais déguisé, l'autre  est annobli pour son courage et peut épouser la jeune fille qu'il aime et qu'il avait d'abord accepter d'abuser. Tout se termine par un double mariage et bien sûr en chansons. (Pour le synopsis complet, cliquer ici).

Les 12, 16, 17, 26, 27, 29 et 30 avril 2013,
Les 2, 3, 4, 10 et 12 mai  2013 au Prinzregententheater

Représentations spéciales jeune public les 26 et 29 avril.
Tickets par internet sur  www.gaertnerplatztheater.depar téléphone au 089 2185 1960 ou par courriel tickets@gaertnerplatztheater.de

Crédit photographique Christian Zach

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire