jeudi 25 avril 2013

L'Opéra de Munich répond aux néo-nazis par le jazz!


Des néo-nazis avaient décidé d'organiser une veillée ce soir entre 20 et 21 heures sur la place Max-Joseph où se situe le Théâtre National. Les néo-nazis voulaient organiser une veillée aux flambeaux à la mémoire d'un révisionniste, Reinhold Elstner, qui s'était immolé par le feu le 25 avril 1995 sur la place de l'Odéon, à l'âge de 75 ans,  voulant ainsi protester contre l'organisation d'une exposition sur l'armée allemande. Cette exposition avait eu une portée politique considérable parce qu'elle tendait à montrer la collaboration et l'implication de l'armée allemande avec le régime nazi. 

L'Opéra de Munich a trouvé intolérable qu'une telle manifestation de commémoration ait lieu à ses portes et a organisé une contre-manifestation qui a pris une double  forme: de grandes toiles tendues sous le fronton du théâtre dénonçant la veillée néo-nazie  et l'organisation d'un concert de jazz sur les marches du Théâtre.

Le texte sur les toiles tendues entre les colonnes du portique: Nous protestons contre  les rituels nazis à notre porte. L'Opéra d'Etat de Bavière.

Une magnifique initiative!


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire