vendredi 19 avril 2013

Le Sueddeutsche Zeitung se met à l'heure de l'homoparentalité



Le plus important des quotidiens du Sud de l'Allemagne, le Sueddeutsche Zeitung, consacre son supplément de son édition de ce  vendredi à l'homoparentalité. Le titre du magazine, Väter unser (nos pères), met au pluriel les deux premiers mots du Notre Père (Vater unser) la prière chrétienne la plus connue. La GPA est interdite en Allemagne, aussi les deux papas, Jürgen et Axel, ont-ils entamé un long parcours de par le monde, pour aboutir à un heureux résultat: la paternité.

Mais leur parcours juridique n'est pas terminé. La mère des petites jumelles a mis les enfants au monde à Los Angeles. Selon le droit américain, les deux hommes sont les deux papas des jumelles. Selon le droit allemand, les parents des jumelles sont la mère porteuse  et le donneur de sperme de l'ovule fécondé. L'état allemand ne reconnaît pas cette famille de fait comme une famille légale. Il faudra qu'un des papas soit reconnu comme parent adoptant. La procédure juridique est en cours sans que le résultat en soit encore connu.

Jürgen et Axel sont déjà les heureux parents d'une petite fille conçue en Inde, et aujourd'hui âgée de trois ans, dont l'arrivée en Allemagne fut rendue difficile par le refus du Consulat allemand de lui délivrer un passeport, un refus qui dura un an et demi.

Plus d'infos dans le cahier 16/2013 du Sueddeutsche Zeitung, paru aujourd'hui ou, en résumé, sur Queer.de

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire