samedi 7 juillet 2012

Ballet: Steps and times, ce soir au Théâtre national



Des oeuvres des chorégraphes Frederick Ashton et de Kenneth MacMillan sur des musiques d' Igor Strawinsky, Johannes Brahms, Johann Strauss et Gustav Mahler.

Deux oeuvres exceptionnelles représentatives de leur temps et de leur genre. Les Scènes de Ballet ont été créées en 1948 par Frederick Ashton pour le Royal ballet. Jusqu'à la fin de sa vie, Ashton considéra cette production comme son véritable chef-d'œuvre. Un concentré de chorégraphie, 25 minutes de mouvements structurés dans l'espace conçus pour le rythme, la mélodie et l' harmonie de la musique douce-amère de Stravinsky. Une paire de danseurs solistes entourés de douze danseuses et de quatre danseurs. Une oeuvre d'une beauté suprême, sans compromis. Les décors et les costumes sont l'oeuvre d'André Beaurepaire, avec les danseuses en courts tutus modernes, avec des dessus aux décorations géométriques et des bijoux étincelants autour du cou et de la tête.

Le "Chant de la terre" de Kenneth MacMillans est une oeuvre plus récente datant de 1965. Le chorégraphe l'avait conçue pour le Royal Ballet, mais elle fut créée au ballet de Stuttgart sur les musiques aux profondeurs brillantes des dernières oeuvres de Gustav Mahler. Un travail dans lequel la danse reflète une réflexion profonde sur la mort, l'espoir et la vie.

Entre ces deux oeuvres majeures, deux miniatures d'Ashton: une évocation du temps d'Anna Pavlova sur des rythmes de valse et de son pendant moderne, dans le style d'Isadora Duncan, c'est-à-dire pieds nus, extatique, pathétique et profondément émotif. Ensuite un superbe pas de deux: "Voix de Printemps".

Une soirée prometteuse, un rêve d'Angleterre. 

Agenda

Ce 7 juillet au Théâtre National.

Pour réserver, cliquer ici, puis suivre la procédure

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire