jeudi 19 avril 2012

Les dernières cigarettes du Roi Louis II de Bavière

Die letzten Zigaretten Ludwigs II.
Cigarettes: Compagnie Laferme No. 45, 1886, à Dresde
Boîte à cigarettes: Paris, vers 1870, 8x14,5x6,5cm


L'image de la marque préférée du Roi Louis II était un éléphant
Quoiqu'il  aimât la solitude, le Roi Louis II de Bavière n'était pas un ascète: il appréciait le chocolat et le champagne et fumait volontiers des cigarettes de la marque saxonne "Laferme"*.  C'est spécialement au moment de la lecture que le Roi aimait à boire une bonne petite goutte et savourer une cigarette. Quelques-unes des cigarettes royales ont été préservées, grâce aux bons soins du Prince Alphonse en Bavière. C'est le Prince Joseph Clemens qui l'a rapporté; après les événements du château de Berg, son père avait pris l'étui à cigarettes du Roi Louis II de manière à ce qu'il ne soit pas perdu. Il l'a remis à l'administration de la Cour, mais en a auparavant ôté les cigarettes qu'il a conservées dans une boîte de style néo-gothique, boîte que le roi avait offerte à sa fiancée la Princesse Sophie Charlotte en Bavière. Les cigarettes s'y trouvaient dans une enveloppe qui portait l'inscription en allemand Die letzten Cigaretten aus dem Etui des Königs Ludwig II. von Bayern, Berg 6 / VII.86 (Les dernières cigarettes en provenance de l'étui du Roi Louis II de bavière, Berg 6/ VII.86)

Source de l'information et de la photo, et copyright: Haus der bayerischen Geschichte,  Augsburg
Source bibliographique et origine du texte (traduction libre et partielle): Jean-Louis Schlim,  König Ludwig II. Sein Leben in Bildern und Memorabilien, München 2005.

File:Fritz Rehm-Cigaretten Laferme Dresden.jpg* Les cigarettes de la compagnie Laferme

La compagnie Laferme a été fondée en 1862 à Dresde par Joseph Michael von Huppmann-Valbelle. Il s'agissait d'une filiale de sa compagnie russe péterbourgeoise. Ce fut la première compagnie cigarettière en Allemagne. 
L'image de la marque était un éléphant.
On a encore conservé une affiche de 1897 par Fritz Rehm qui représente un connaisseur (Der Kenner) qui fume une cigarette tout en étant accoudé à une table sur laquelle est posée une boîte de Laferme. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire