vendredi 17 février 2012

Wulff démissionne, Horst Seehofer devient Président d'Allemagne par intérim

Banner
Horst Seehofer
Cour dur  pour les chrétiens-démocrates (CDU) de la Chancelière Merkel: pour la troisième fois dans l'histoire récente de l'Allemagne, un Président issu des rangs de la CDU, Christian Wulff,  est contraint de démissionner, rattrapé par les affaires et les soupçons de corruption: un tribunal ayant demandé hier la levée de l'immunité du Président, il n'avait quasiment plus aucun choix sinon de présenter sa démission. On peut en effet s'imaginer que la Justice allemande ne serait pas permis de faire une telle demande sans de sérieux élements au dossier.  La Chancelière Merkel a annulé dans l'urgence la visite qu'elle devait faire en Italie pour y rencontrer le Président Monti. Il s'agit d'une défaite personnelle pour Angela Merkel, c'est elle qui, lors de la démission du précédent Président, Horst Köhler, un autre chrétien-démocrate, avait en juin 2010 imposé Wulf aux élus de sa coalition. Sic transit gloria mundi...

Il n'y aura pas de vide de pouvoir: c'est le Ministre-Président bavarois, Horst Seehofer, qui deviendra automatiquement Président de l'Allemagne par interim en tant que Président du Bundesrat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire