mercredi 15 février 2012

Le Ballet national reprend La Belle au bois dormant

Photographies Wilfried Hösl
La Belle au bois dormant (Dornrösschen en allemand), le ballet de Piotr Illitch Tchaïkovsky chorégraphé par Marius Petipa à Saint-Pétersbourg en 1890, est un des sommets de l'ère classique du ballet russe, et l'un des plus beaux joyaux au répertoire des grandes compagnies de ballet. Le Ballet national de Munich le présente dans une version proche de l'original, avec un décor et des costumes de la plus pure féerie. Le Directeur du Ballet de Munich, Ivan Liška, en propose depuis 2003 une chorégraphie renouvelée, mais l'oeuvre est au répertoire munichois depuis 1976. Le luxe des moyens déployé par Peter Farmer pour les costumes et les décors est tout simplement époustouflant, et ce luxe est encore souligné par le nouveau design des lumières que l'on doit à Christian Kass. La chorégraphie d'Ivan Liška redonne vie au précieux legs de Marius Petipa, en donnant une nouvelle jeunesse aux personnages: la princesse Aurore, le prince Désiré, le roi et la reine, les fées , tout un monde que Directeur du ballet munichois fait revivre dans une dimension symbolique profonde. La Beauté, ramenée à la vie par l'Amour, finit par triompher des Forces de l'ombre et du Mal. 

La fée Carabosse: le rôle est dansé par un homme
Ce ballet donne aux danseurs et aux danseuses l'occasion de prouver leurs incroyables talents, sa composition permet l'exercice de la perfection formelle dans le sens le plus classique. On entre dans le conte de fées et on en sort éblouis et fascinés, et éperdus de reconnaissance devant les prouesses du Corps de ballet du Bayerisches Staatsballet, un des meilleurs ballets au monde.

Absolutely faboulous! A ne pas manquer!

Agenda

Les 19 et 20 février 2012
Les 2 et 3 mars 2012
Les 4, 9 et 12 avril

Réservations: cliquer ici puis sur la date souhaitée et suivre la procédure


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire