mercredi 8 février 2012

Edita Gruberova ne chantera plus à l'Opéra de Munich à partir de 2014

 Edita Gruberova en Elisabetta,

en 2004, photo Wilfried Hösl 
Madame Edita Gruberova, qui triomphe pour l'instant au Théâtre National de Munich dans Roberto Devereux de Donizetti, vient d'annoncer ce 6 février qu'elle ne chantera plus au Bayerische Staatsoper à partir de 2014. Elle met ainsi fin à de nombreuses années d'une longue et fructueuse collaboration. 

La chanteuse, qui est aujourd'hui âgée de 65 ans, explique que depuis des années l'opéra de Munich ne lui a plus confié aucun nouveau rôle et que le nombre de ses prestations au Théâtre National de Munich a été sensiblement réduit. Aussi a-t-elle eu l'impression que le Bayerische Staatsoper ne montrait plus de véritable intéret à une poursuite de la collaboration. Elle continuera cependant à se produire à Munich, a-t-elle annoncé, mais sur d'autres scènes.

La chanteuse, depuis longtemps célébrée comme Prima Donna assoluta, a fait ses débuts à l'Opéra de Vienne dans le rôle de la Reine de la nuit. En 1976, elle acquit une stature internationale en chantant le rôle de Zerbinetta (Ariadne auf Naxos). A Munich, on peut l'entendre entre autres en Constance, Lucia, Norma, Lucrezia Borgia et ces jours-ci elle est sublime en Elisabetta aux cotés du ténor maltais Calleja.

Plus d'infos dans la presse allemande, par exemple l'article du Sueddeutsche Zeitung.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire