lundi 11 juillet 2011

Requiem pour Otto de Habsbourg-Lorraine. Les adieux de la Bavière à l'Archiduc d'Autriche.

L'Archiduc porte une cravate
aux armes de la Croatie
L'Archiduc Otto de Habsbourg-Lorraine (né Franz Josef Otto von Habsburg-Lothringen) est décédé le 4 juillet à Pöcking en Bavière à l'âge respectable de 98 ans.

Il était le fils aîné de Charles Ier, dernier empereur d'Autriche et dernier roi de Hongrie et de Bohême, et de l'impératrice, née princesse Zita de Bourbon-Parme. En 1918, ces trois royaumes avaient été abolis et la famille royale avait dû s'exiler.

Otto de Habsbourg avait acquis la nationalité allemande en 1978 , avant de recouvrer la nationalité hongroise en 1989. Il était président du Comité international pour le français langue européenne, du Mouvement pan-européen (1973-2004) et, fervent défenseur de la cause européenne,  avait été député au Parlement européen (1979-1999) comme député CSU, le parti-social chrétien conservateur bavarois.


En 1961, Otto de Habsbourg avait renoncé à ses prétentions au trône des Habsbourg et avait été autorisé à rentrer en Autriche en 1965.  C'est son fils aîné, l'archiduc Karl von Habsburg-Lothringen, qui lui a succédé.

Si les funérailles auront lieu en Autriche, à la cathédrale Saint-Etienne de Vienne, le 16 juillet prochain,  la Bavière conservatrice a tenu à rendre ce lundi 11 juillet un hommage marqué à l'Archiduc.


Un grand drapeau aux couleurs impériales,
 le bleu et le jaune, devant l'église des Théatins

Ce fut d'abord la célébration d'un Requiem pontifical, une grand messe solennelle chantée dans l'Eglise des Théatins et concélébrée par le Cardinal Marx, évêque de Munich et de Freising, le Cardinal Wetter, évêque émérite de Munich et de Freising, l'évêque Cserhati, délégué pour la Hongrie catholique, et par 14 autres  prélats, doyens, abbés et curés. Pour cet adieu chrétien, un public trié sur le volet put se recueillir à la mémoire de l'auguste défunt en écoutant  le Requiem de Haydn et des musiques de Jean-Sébastien Bach, les choeurs et l'orchestre étaient dirigés par Cornelia von Kerssenbrock. Dans son homélie, le Cardinal Marx se plut à rappeler l'engagement tant chrétien qu'européen de l'illustre défunt.

La parti démocrate-chrétien bavarois organisait ensuite des cérémonies commémoratives en mémoire de l'Archiduc. Des tirailleurs portèrent le cercueil sur la place de l'Odéon où le Ministre-Président Seehofer rendit hommage au défunt. La cardinal Marx procéda ensuite à la bénédiction par aspersion du cercueil et à son encensement et le Grand Rabbin de Munich Steven Langnas prononça le Kaddish, la prière pour les morts. Des tirailleurs bavarois bavarois, tiroliens et tiroliens du Sud tirèrent des salves d'honneur. Le cercueil contenant les restes d'Otto de Habsbourg fut ensuite emporté par corbillard. La prochaine étape du parcours funèbre est Mariazell en Autriche, où des cérémonies sont organisées ces mardi et mercredi. Samedi Otto von Habsbourg sera inhumé à Vienne, dans la crypte des Capucins (Kapuzinergruft). Le coeur de Otto de Habsbourg reposera quant à lui  conservé selon les voeux du défunt en Hongrie,  à l’abbaye bénédictine de Pannonhalma, près de Budapest, où l’urne sera déposée le dimanche 17 juillet.

Suivit une réception funéraire organisée par la CSU dans la salle impériale de la Résidence. 600 invités avaient été convié à ce dernier hommage de la Bavière à son parlementaire. Parmi eux, on pouvait reconnaître des memebres de la famille d'Otto de Habsbourg, dont ses sept enfants, des célébrités du Gotha comme Gloria von Thurn und Taxis,  des représentants des Wittlesbach et des politiciens européens, dont le Chancelier autrichien Wolfgang Schüssel (il le fut de 2000 à 2007), qui rendit un hommage prononcé au défunt Archiduc, après qu'on ait pu entendre un dernier discours du Ministre-Président Horst Seehofer. Le fils aîné de l'Archiduc prit aussi la parole pour souligner, comme l'avaient fait les deux politiciens avant lui, l'engagement européen de son père, son combat contre le nazisme*et son grand sens de l'humour.**Tous rappelèrent l'attachement de Otto de Habsbourg à l'accueil de la Croatie dans l'Union européenne.

*Rappelons qu'Otto de Habsbourg était détesté de Hitler pour s'être courageusement opposé à l'Anschluss en 1938.
** Une amie journaliste belge nous relate une saillie très impériale d'Otto de Habsbourg, alors parlementaire à Bruxelles. Un jour, on avait demandé à l'Archiduc s'il irait voir le match de football Autriche-Hongrie, il aurait alors  répondu:  "contre qui?"

Les célébrations en photos

Messe pontificale de Requiem en l'Eglise des Théatins

L'Eglise des Théatins sobrement fleurie de bleu et blanc



Le Cardinal Marx, évêque de Munich et de Freising.
Remarquez le détail liturgique: l'évêque porte une tunique sous la chasuble,
 comme il sied aux messes pontificales


Hommage du Ministre-Président Seehofer. A sa droite, les fils du défunt.








Compagnie de tirailleurs


Le Cardinal Marx se dirige vers la salle impériale de la Résidence pour assister à la réception de la CSU

Réception de la CSU en la salle impériale




Horst Seehofer, Ministre-Président du Land de Bavière

Le Chancelier autrichien Wolfgang Schüssel

Le fils aîné de la Maison de Habsbourg


Crédit photographique: Luclebelge




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire