mercredi 29 juin 2011

La gay pride de Munich aura lieu les 9 et 10 juillet: CSD München 2011


En Allemagne on parle moins de gay pride que de CSD, ces initiales qui désignent le Christopher Street Day, une journée de commémoration du début du mouvement de résistance des gays et des lesbiennes contre les raids policiers dans cette rue de  New York il y a une quarantaine d'années, en juin 1969. CSD, gay pride, Marche des fiertés, diverses appelations d'une même réalité: il s'agit aujourd'hui tant de faire la fête que de revendiquer l'égalité complète des droits. Si l'on a ces dernières années put constater des avancées significatives en Allemagne, c'est souvent à coup de procès gagnés de haute lutte. Le gouvernement chrétien-démocrate-libéral freine des quatre fers: ainsi les gays et les lesbiennes ne peuvent toujours pas se marier, le partenariat civil n'est pas égal en droit au mariage, notamment dans les matières d'imposition fiscale, etc. Aussi ne voit-on généralement pas de politiciens de droite ou de centre-droite aux côtés des gays et des lesbiennes en ces jours de fête, mais bien des élus de gauche et des écologistes. Munich est une ville socialiste alors que la Bavière est traditionnellement largement chrétienne-démocrate. Aussi l'organisation de la CSD munichoise se déroule-t-elle plutôt bien avec l'appui d'une municipalité acquise à la cause des droits LGBT.

Cette année, la CSD munichoise met les lesbiennes à l'honneur. Le slogan est Für ein solidarisches miteinander, LESBEN VOR! Pour une vie commune solidaire: les lesbiennes en avant!

Fête de rue les 9 et 10 juillet

A Munich cela se traduit par deux journées de fêtes  (Strassenfesten):  bars en plein air, show et open air disco sur deux grandes places du centre-ville, stands associatifs attirent des milliers de visiteurs. Les 9 et 10 juillet sur la Marienplatz et sur le Rindermarkt voisin.

Clubbing

Important clubbing tout au long de la semaine qui précède le week-end de la gay pride et pendant le week-end. On trouvera toutes les infos dans le magazine gay munichois LEO.

La parade

61 groupes se sont inscrits pour le défilé qu'ouvrent traditionnellement les Dykes on Bikes, des lesbiennes qui paradent sur leurs motos à grosse cylindrée. On verra notamment défiler les importantes associations munichoises comme  le Centre gay et lesbien (SUB) , la section LGBT du club alpin (GOC, le Gay outdoor club affilié à l'Alpenverein) ou l'association sportive LGBT munichoise (Teammünchen),  et bien entendu les fameux danseurs folkloriques bavarois en costume traditionnel: les Schwuhplattler.

A 11H30, discours d' ouverture de la gay pride sur la Marienplatz par Thomas Niederbühl, le conseiller communal munichois gay élu sur la Rosa-Liste, et Rita Braaz, la porte-parole de la CSD.

A 12H, début du cortège.

Le parcours:  Marienhof, Promenadeplatz, Stachus, Sendlinger Tor, Blumenstrasse , Papa-Schmid-Strasse,  Müllerstrasse, Corneliusstraße,Gärtnerplatz, Reichenbachplatz, Isartor, Tal, Viktualienmarkt,  Rosental, Rindermarkt.






Une expo spécial lesbiennes au Musée de la Ville de Munich

 Du 7 au 28 juillet, le Musée de la Ville (Münchner Stadtmuseum) présente une exposition de portraits de lesbiennes par Barbara Stenzel et Stephanie Gerlach.

Münchner Stadtmuseum7. - 28. Juillet 2011 (fermé le 14 juillet)
Vernissage le mercredi 6 juillet à 19 heures


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire