samedi 14 mai 2011

Götterdämmerung: Grande expo Louis II à Herrenchiemsee


La Bavière célèbre le 125e anniversaire de la mort du roi Louis II de Bavière avec une grande exposition, qui  a été inaugurée en mai dernier par le Ministre-Président Seehofer en présence de membres de la famille Wittelsbach. Elle se tient du 14 mai au 16 Octobre dans l'aile nord du château de Herrenchiemsee, une des îles du lac de Chiemsee, qui se situe à une centaine de kilomètres au sud de Munich, sur la route de Salzbourg.


 A l' occasion de l'exposition , une aile du dernier palais de Louis II a été complètement restaurée et est ouverte au public pour la première fois. On pourra également  admirer la Chambre à coucher d'apparat du roi, la  "Paradeschlafzimmer", récemment rénovée à grands frais, l'une des pièces les plus prestigieuses du palais. Cette chambre à coucher fastueuse est sans doute la pièce d'habitation la plus coûteuse dans l'histoire mondiale du XIXème siècle. Magnifique jusque dans le moindre détail, elle est inspirée de la Chambre d'apparat du Roi Louis XIV à Versailles, un roi dont Louis II avait fait son idôle et qu'il avait pris pour modèle.

Le château de Herrenchiemsee

C'est en  1873 que le Roi  Louis II de Bavière fait l'acquisition de l'Ile-aux-Hommes ( Herreninsel) sur laquelle il a l'intention de faire construire son nouveau château sur le modèle du château de Versailles. Ce château ne fut achevé qu'après  la mort du roi Louis II (1886). Le Roi n'y aurait séjourné que quelques nuits.

L'exposition a lieu  dans l'aile nord du château, qui n'avait jamais été achevée et que des travaux de restauration ont rendue propre à la visite et à l'organisation de manifestations temporaires. C'est la première fois dans l'histoire du château que l'aile nord est montrée au public.

Une exposition en cinq actes, comme une tragédie classique

On connaît la passion du roi pour l'opéra wagnérien, pour le drame lyrique conu comme un spectacle total. Les organisateurs de cette exposition ont opté pour une présentation qui suit le rythme d'une narration dramatique selon le schéma de la tragédie classique en cinq actes. L'exposition s'articule de fait en cinq sections. 

Acte premier: L'enfance du roi jusqu'à son accession prématurée au trône en 1864, alors qu'il a seulement 18 ans.



La "Kaiserbrief" dictée par Bismarck
Deuxième acte: Les années de guerre. La Guerre entre la Prusse et la France, à la suite de laquelle, la Bavière perd son indépendance (1871) et est intégrée dans le "Deutsches Reich". LLa "Kaisebrief", le fameux document par lequel Louis II reconnaît Guillaume Ier de Prusse comme empereur d'Allemagne est présenté dans cette section de l'exposition.
Acte III:  Un roi de conte de fées, son amour pour le théâtre et l'architecture, sa passion de bâtisseur de châteaux féériques.
Acte IV: L'innovation technique et l'industrialisation en Bavière.
Acte V: La mort mystérieuse du roi et  la naissance d'une légende.

Le spectacle en détail

La vie du monarque est retracée depuis le berceau jusqu'à la tombe, cela va de la présentation de sa robe de baptême au moule de son masque mortuaire. Elle réunit des pièces exceptionnelles en provenance  de différentes collections allemandes et internationales et veut refléter tant  la vie réelle que la vie mythique de ce roi qui avait voulu faire de son existence  une œuvre d'art.

L'exposition ne s'intéresse pas qu'au seul roi Louis II. Elle présente les spécificités de la Bavière de la deuxième moitié du XIXème siècle, avec l'industrialisation et l'art de vivre de ce peuple catholique et qui a su préserver ses différences.

L'exposition utilise les moyens contemporains de la communication et de l'animation et charme par sa capacité de mettre en scène la vie et les aspirations du Roi. Elle a le sens du faste et de la poésie. communiquer le plus efficacement possible à son contenu. De jeunes artistes de l'ère numérique, comme les frères Perez Ramirez, ont été sollicités pour mettre en place  ces espaces poétiques qui utilisent une langue ultra-moderne et contemporaine pour exprimer les goûts du souverain pour le  théâtre, l'art  et la décoration. Si l'oeuvre architecturle de Louis II est restée inachevée, l'exposition s'attache aussi à combler ce manque et par les moyens de la en 3D, accomplit les rêves architecturaux du  roi de Bavière.

L'époque à laquelle vivait Louis II était celle du début de la modernité telle que nous la connaissons aujourd'hui: celle de la société des mass médias et de la mobilité: chemins de fer, électricité et de téléphone, modernisation des moyens guerriers. Tout cela est aussi présent dans cette exposition qui s'articule entre la réalité historique et le mythe romanitique et imaginaire qu'a voulu matérialiser le roi bâtisseur de châteaux et de théâtres.


L'exposition pose aussi la question de la fascination qu'exerce le Roi Louis II et du mythe qui s'est créé autour de sa personne. C'est l'impératrice d'Autriche Elisabeth, la fameuse Sissi, qui l'avait la première surnommé "roi de contes de fées".

Une exposition de grande qualité, conçue avec une grande rigueur scientifique, et qui parvient à faire vivre un moment de fascination et de rêve!






 

Informations pratiques

Dates et heures d'ouverture

Jusqu'au 16 Octobre 2011, tous les jours de 9:00 à 18:00 

Prix

"Inselticket» : Adultes: 9,50 € réduit: 8,50 €
Enfants entre 6 et 18 ans: 1,00 €
Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. 
(Prix auquel il convient d'ajouter le prix du bâteau pour accéder à l'île depuis l'embarcadère de Prien)


Réservations pour les visites guidées:
Tel. (0 80 51) 68 87-130

Site internet: cliquer ici

Crédit photographique: Luclebelge

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire