vendredi 27 mai 2011

Gay pride de Moscou, un communiqué de Peter Tatchell

Le communiqué de Peter Tatchell
À Moscou, les homos défient la police et les menaces des néo-nazis
La gay pride de Moscou aura lieu demain, samedi 28 mai, en deux temps: à 13h aux grilles de la Tombe du soldat inconnu (Jardin d'Alexandre) et à 13h30 devant la mair de Moscou, sur Tverskaya.
«Le risque d'attaques violentes de la part de néo-nazis est grand, ils ont menacé de s'en prendre aux participants et ont déjà par le passé battu à mort d'autres manifestants», a indiqué Peter Tatchell, militant des droits humains, qui se trouve actuellement à Moscou et participera samedi au défilé interdit. Il a participé à plusieurs gay prides interdites de Moscou auparavant, a été arrêté par la police et violemment agressé par des néo-nazis.
«Il est probable que la police de Moscou arrêtera tous les participants à la gay pride de Moscou, mais sans doute pas avant d'avoir permis aux néo-nazis de nous attaquer, comme ce fut le cas les années précédentes», a souligné M. Tatchell.
L'acteur Sir Ian McKellen et le chanteur Jimmy Somerville ont envoyé des messages de soutien à la Pride de Moscou, critiquant fermement le maire de Moscou pour l'interdiction du rassemblement.
Le Secrétaire Général et le Commissaire aux droits de l'Homme du Conseil de l'Europe, Thorbjorn Jagland et Thomas Hammarberg, ont tous deux condamné l'interdiction de la Pride de Moscou.
Il y aura des tentatives de faire retirer le droit de vote de la Russie au Conseil de l'Europe si la marche est interdite et que les participants sont arrêtés, puisque la Cour européenne des droits de l'Homme a estimé que l'interdiction est illégale et que la Russie doit la laisser avoir lieu.

Traduction du communiqué:  Judith Silberfeld de Yagg

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire