mardi 12 avril 2011

Le Ring est au coeur de la saison 2011-2012 de l'Opéra national de Bavière (1)

File:Siegfried awakens Brunhild.jpgLe Superintendant de la Bayerische Staatsoper Nikolaus Bachler et le Directeur Général de la Musique Kent Nagano ont présenté les points forts de la saison d'opéra 2011-2012 au Théâtre National de Munich, une saison qui sera placée sous le signe de Wagner. L'anneau du Nibelung en constituera le point d'orgue. On ne l'avait plus présenté à Munich depuis novembre 2006, où il avait été mis en scène par David Alden qui avait alors repris la conception développée par feu Hubert Wernicke.

La tétralogie wagnérienne s'égrénera de février à mai 2012, puis le cycle entier sera joué à deux reprises lors du festival d'opéra de l'été 2012 (Opernfestspiele). Kent Nagano dirigera les quatre opéras qu' Andreas Kriegenburg mettra en scène. Nagano est familier de ces oeuvres qu'il n'a cependant jamais dirigées qu'en version concertante.  Il a souligné sa complicité avec Andreas Kriegenburg, un élément essentiel pour la réussité d'un Ring: les deux hommes se connaissent bien et s'apprécient, ils se sont déjà rencontrés à diverses reprises pour développer une vision commune de ce projet grandiose, ils ont d'ailleurs déjà travaillé ensemble à Munich où ils ont monté le Wozzeck d'Alban Berg. Comme l'a expliqué Kent Nagano, "il s'agira d'un moment tout à fait extraordinaire. Cette grande oeuvre est centrale dans l'histoire de l'opéra et a aussi une relation particulièrement étroite avec la Bavière et Munich. L'Or du Rhin et La Walkyrie ont été créés à Munich, Siegfried et Le Crépuscule des dieux à Bayreuth." Le Directeur musical a encore précisé qu'il s'agira d'un Ring qui évitera de s'encombrer du fatras de la technologie ou d'une interprétation idéologique, et qui ne se livrera pas à des provocations, mais qui présentera les êtres humains comme des protagonistes et des antagonistes dans la vision wagnérienne d'un théâtre qui fait la synthèse entre la musique et le drame.

"A l'exception de Bayreuth, nous sommes la seule Maison à présenter le Ring en l'espace de six mois. Il s'agit d'un effort démesuré, mais qui en vaut complètement la peine!", a ajouté Nikolaus Bachler, qui s'est félicité d'avoir pu inviter les plus grandes voix wagnériennes à participer au projet.

Munich ne devra donc pas attendre le deux centième anniversaire de la naissance de Richard Wagner (1813-1883) pour revivre l'expérience du Ring. Nikolaus Bachler a d'ailleurs à ce propos émis l'idée que plusieurs maisons d'opéra monteront L'anneau du Nibelung à cette occasion, et que les meilleurs interprètes ne seront pas toujours disponibles.

Le Superintendant a aussi évoqué avec une satisfaction évidente le taux d'occupation de l'Opéra: on en arrive au pourcentage exceptionnel de 97 pour 100, plus de 550000 spectateurs en une saison! Nul doute que l'on s'arrachera les places pour la tétralogie, dont voici les dates des premières:

Das Rheingold (L'Or du Rhin)

Première le 4.02.2012 au Théâtre National

Die Walküre (La Walkyrie)
Premiere le 11.03.2012 au Théâtre national

Siegfried
Premiere le 27.05.2012 au Théâtre national

Götterdämmerung (Le crépuscule des dieux)

Première lors du Festival d'opéra le 30.06.2012 au Théâtre national

Plus d'infos sur le site de l'Opéra national de Bavière

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire