lundi 31 janvier 2011

Munich pleure Dame Margaret Price

Dame Margaret Price s'était installée à Munich en 1999, l'année de ses adieux à la scène, une ville où elle s'est surtout produite au Théâtre National. Elle est décédée au Pays de Galles le 28 janvier à l'âge de 69 ans suite à des complications cardiaques.
Margaret Price avait fait ses débuts dans le rôle de Cherubino à l'opéra de Cardiff .en 1962, alors qu'elle avait à peine 21 ans. Par la suite elle interpréta plusieurs petits rôles du répertoire mozartien à Covent Garden. Elle y eut sa chance dès 1963: on lui demanda de remplacer Teresa Berganza, souffrante, dans le rôle de Cherubino, sous la direction de Georg Solti.

On put ensuite l'entendre interpréter le rôle de Constance au festival de Glyndebounre (Mozart, L'enlèvement au sérail) et de Fiordiligi dans Così fan tutte. En 1969, elle fut Pamina dans la Flûte enchantée et Nanetta dans le Falstaff de Verdi.

C'est dans le rôle de Donna Anna (Don Giovanni à Cologne en 1971, dans la mise en scène de Ponnelle) qu'elle acquit une dimension internationale. Elle fut alors rapidement saluée par la critique comme la chanteuse mozartienne la plus talentueuse de son époque. La consécration vint avec son interprétation du rôle tire de Norma en 1979 à Zurich. Elle conquit le public munichois dans le rôle d'Aïda.

La Bavière offrit à Margaret Price la distinction de Bayerische Kammersängerin et la Reine d'Angleterre l'annoblit en lui attribuant en 1993 le titre de Dame Commander of the British Empire.

Voici Margaret dans Son l'umile ancilla, une aria extraite d'Adrienne Lecouvreur. Et il est vrai, Madame, que vous fûtes l'humble servante de la musique. Adieu, Madame, et merci!
L'Opéra de Munich a lui aussi rendu hommage à cette grande Dame de la musique. Pour lire cet hommage (en allemand) cliquer ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire