Rechercher dans ce blog

jeudi 3 juin 2021

Fronleichnam 2016 in Mittenwald / 90 Bilder — 90 photos / La Fête-Dieu à Mittenwald en 2016

 


[DE] Fronleichnam ist ein katholischer Feiertag, bei dem die leibliche Gegenwart von Jesus Christus gefeiert wird. Das Fronleichnamsfest (lat. Corpus Domini, engl. Corpus Christi) fällt immer auf den zweiten Donnerstag nach Pfingsten. Fronleichnam ist in einigen Bundesländern - teils nur regional - ein gesetzlicher Feiertag.

Das Wort 'Fron' leitet sich von einem mittelhochdeutschen Wort für 'Herrn' ab (Frondienst = Dienst für den Herrn). 'Fronleichnam' bedeutet sinngemäß 'Leib des Herrn' (lat. Corpus Domini, engl. Corpus Christi) und wird regional auch Blutstag oder Prangertag genannt.
Die häufig anzutreffende Falschschreibweise Frohnleichnam mit "froh" ist somit sinnentstellend.

[FR] "La Fête-Dieu, appelée aussi Fête du Saint-Sacrement, Corpus Domini, Corpus Christi, est une fête religieuse catholique , célébrée le jeudi qui suit la Trinité, c'est-à-dire soixante jours après Pâques. Actuellement, le nom officiel de la fête, dans l’Église catholique, est « Solennité du corps et du sang du Christ ». Cette fête commémore la présence réelle de Jésus-Christ dans le sacrement de l'Eucharistie, c'est-à-dire sous les espèces (apparences sensibles) du pain et du vin consacrés au cours du sacrifice eucharistique (Messe).

Les origines de la Fête du Corps et du sang du Christ, célébrée le jeudi après le dimanche de la Sainte-Trinité (en France, le dimanche suivant, en vertu d'un indult papal), remontent au douzième siècle. L'élévation de l'hostie, lors de la messe, manifestait déjà le désir de contempler le Saint-Sacrement. Mais l'impulsion décisive en vue d'une fête spécialement consacrée au Corps et au sang du Christ fut donnée par sainte Julienne de Cornillon et la bienheureuse Ève de Liège. Cette fête fut instituée officiellement le 8 septembre 1264 par le pape Urbain IV.

La Fête-Dieu est un jour férié dans certains pays catholiques et dans les Länder catholiques d'Allemagne. "(Source Wiki).



En Bavière, après l'eucharistie, une procession parcourt en prière le village au départ de l'église. Les prêtres portent l´ostensoir sous un dais et le présentent à l´adoration des fidèles. Plusieurs autels sont dressés, la procession y fait station, le prêtre lit l´évangile, on y prie en présentant des intentions, la chorale entonne des chants religieux. Le cortège est très structuré, en groupes d´enfants, de jeunes ou d´adultes, femmes et hommes réunis généralement en groupes distincts, et corporations. La procession revient vers l´église pour une cérémonie de clôture.  Une tradition vivante .

































































































Crédit photographique © Luc-Henri Roger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire