dimanche 10 juin 2018

Bayreuth 1909. Clarence Whitehill. (The Graphic 6 )

Le magazine hebdomadaire illustré britannique The Graphic publie en octobre 1909 un article de Basil Crump illustré par toute une série de photos représentant des personnalités marquantes de l'édition 1909 du Festival de Bayreuth, des festivaliers aux chanteurs et aux organisateurs. 

Notre photo du jour représente Clarence Whitehill.



Clarence Eugene Whitehill (5 novembre 1871 dans l'Iowa- 19 décembre 1932) fut un baryton-basse américain de premier plan. Il chanta au Metropolitan Opera de 1915 à 1932. Il se produisit des deux côtés de l'Atlantique. On se souvient surtout de son interprétation des drames musicaux de Richard Wagner.

Whitehill étudia d'abord  à Chicago avec L. A. Phelps, puis à Paris avec Giraudet et Giovanni Sbriglia. En 1898, fit ses débuts sur scène à La Monnaie à Bruxelles, en tant que Capulet dans Roméo et Juliette. Il interpréta Nilakhanta à l'Opéra-Comique l'année suivante, devenant ainsi le premier chanteur américain à se produire dans ce théâtre.

Whitehill se rendit ensuite à Francfort en Allemagne pour étudier avec Julius Stockhausen. Il se produisit dans plusieurs villes allemandes, tout en étudiant les rôles de baryton wagnérien et de basse-baryton. En 1904, il fit ses débuts au Festival de Bayreuth en tant que Wolfram dans Tannhäuser. Plus tard, il interpréta Amfortas et Wotan.

Whitehill rencontra un succès considérable à la Royal Opera House de Covent Garden, à Londres, dans le premier Ring chanté en anglais. Il décida cependant que le moment était venu pour lui de quitter l'Europe et de retourner en Amérique, et il fit ses débuts au Metropolitan Opera. le 25 novembre 1909. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire