mardi 17 avril 2018

La tour des fous de Michel Rachline. Louis II, le roi flétri.

Avertissement: Le récit de Michel Rachline fait partie de ces curiosités littéraires oubliées que l'on ne peut plus se procurer qu'en bibliothèque ou chez les bouquinistes. Michel Rachline, écrivain connu pour son sens de la polémique, maniait la provocation comme d'autres le fleuret. Son ouvrage pourrait heurter nombre de sensibilités. Je le cite cependant car il fait partie de la réception littéraire française du personnage de Louis II et à ce titre doit au moins être répertorié. Les âmes sensibles pour qui le roi Louis II fait figure d'idéal peuvent aussi bien tourner ici la page.



Michel Rachline, La tour des fous - ou la vie érotique imaginaire de Marie Antoinette, Elisabeth d'Autriche et Louis II de Bavière, Guy Authier, 1977. Format 13x21 cm, broche, 187 pages.

Résumé biographique

Michel Rachline est un écrivain, romancier et polémiste français né à Paris le 5 juin 1933, et décédé en novembre 2012.

Il a publié plus de 30 livres chez divers éditeurs, dont Nathan, La Table ronde, Ramsay, Guy Authier, J.C. Lattès, Olivier Orban...

On compte parmi ses ouvrages Trilogie de la mort (1971-1973), Le Bonheur nazi (1975), Un Juif libre (1976), Les Fantastications (œuvre poétique complète, 2004).

Il a par ailleurs publié, en collaboration avec des personnalités du monde économique et industriel, de nombreux documents traitant de questions inhérentes à la société d'aujourd'h'ui.

Plus récemment, il écrivit sur son blog personnel tout en continuant à rédiger des livres destinés à la version papier. 

Source : Wikipédia

La tour des fous

Le récit fantasmé de Rachline sur la vie érotique imaginaire de Louis II est sous-titré: Louis II le roi flétri. Il comporte quarante pages. Rachline est un polémiste qui provoque volontiers. Quelques phrases tirées de sa préface donnent le ton:

"Quant à Louis II, (...), c'est un composé de toutes les vertus, de tous les vices que le pouvoir donne et permet aux êtres à la fois vigoureux dans leur désirs et lâches dans leur vie  à cause des facilités de la naissance."

"Homosexuel notoire, comme dirait la police d'aujourd'hui, il s'est cependant fiancé."

"Il méprisait le monde, la foule, les clameurs, la matière; ne partageait-il pas cependant sa vie avec des cochers, des soldats, des hommes de peu qu'il étreignait en sanglotant, incapable de maîtriser ses impulsions, honteux d'en subir d'incompatibles avec la majesté royale?"

"L'intolérance avait tué le Roi. C'est en Bavière que naîtra le nazisme; il était déjà présent en 1886. Louis II même fut un nazi, un jeune SS de l'immatériel, dont les bottes piétinèrent la liberté de ses proches. Il vécut dans un camp de concentration où se gardent les intentions de la réalité."

"Tout est nazi en Louis II; (...)".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire