jeudi 10 août 2017

Richard Wagner et l'homosexualité, un ouvrage de Hanns Fuchs (1903)



Traduction du titre: Richard Wagner et l'homosexualité avec une attention particulière aux anomalies sexuelles de ses personnages. 

L'auteur

Hanns Fuchs (nommé aussi  Hanns Fuchs-Stadthagen et Hanns ou sous les pseudonymes de Hanns Passeyer ou de  Harro), né à Stadthagen, `le 1er octobre 1881 et décédé après 1909 (date indéterminée), était un   écrivain allemand, qui au début du XXe siècle, a publié de nombreux écrits sur l'homosexualité.

Hanns Fuchs publia entre 1901 et 1910 plus de vingt écrits. Ses œuvres reflètent souvent l'environnement local de la ville de Hanovre. Son ouvrage consacré à Richard Wagner et l'homosexualité fut publié à Berlin en 1903 et fut par la suite retravaillé et réédité dans une version abrégée par Hans Eppendorfer.

Hanns Fuchs se déclara publiquement homosexuel dès 1901. Le critique Eugen Wilhelm, qui collaborait à la revue Jahrbuch für sexuelle Zwischenstufen, plus connue sous le nom Jahrbuch, y fit en 1904 l'éloge du coming out de Hanns Fuchs, une des rares personnalités, à L'instar des poètes Adolf Brand, Peter Hamecher ou Hermnn von Tescheberg, à avoir fait l'aveu public de son homosexualité pendant la période wilhelminienne 

Fuchs fut également l'un des membres fodateurs de la Gemeinschaft der Eigenen (la Communauté de l'Unique) que fonda Adolf Brand en 1903 dans le but de propager sa revue intitulée Der Eigene (L'Unique). Entre 1903 et 1905, Fuchs y publia plusieurs articles. Il est également probable que Fuchs fût en contact avec avec J. Heinrich Dencker, un des membres dirigeants du  Wissenschaftlich-humanitären Komitees (Comité scientifico-humanitaire) fondé par Magnus Hirschfeld. Dencker fut également un des premiers activitses du mouvement homosexuel dans la province prussienne de Hanovre.

Fuchs disparut après 1909, probablement dans l'Empire ottoman. Il fut déclaré pour mort en 1930 à Darmstadt.


Le contenu (traduction de la quatrième de couverture de la réédition par Unikum Verlag)

Les œuvres du célèbre compositeur Richard Wagner sont autant d' "aveux de sa souffrance", une souffrance qui selon Hanns Fuchs provenait de l'homosexualité du compositeur. C'est suite à la suggestion du célèbre sexologue Magnus Hirschfeld, qui a lutté avec ses collègues pour la dépénalisation de l'homosexualité, que l'auteur a rédigé cette étude qui avance que la créativité artistique de Richard Wagner découle de son homosexualité. De nombreux homosexuels sont selon l'auteur particulièrement doués, ou, inversément, beaucoup d'hommes importants furent homosexuels. Ainsi de Michel-Ange, Shakespeare, ou du Roi Frédéric II de Prusse. Fuchs s'appuie sur la biographie et l'œuvre de Wagner et décrit la sensibilité particulière et la sensualité de l'artiste, et discute en détail sa relation avec le roi Louis II de Bavière. Le dernier chapitre retrace l'érotique dans Parsifal.


Bibliographie

2. Auflage, Reprint [der] 1. Auflage, Barsdorf, Berlin 1903, überarb. und gekürzt von Hans Eppendorfer, Janssen, Berlin 1992.

L'ouvrage a été digitalisé en ligne par achive.org.

Il existe des rééditions par Unikum Verlag (page de couverture ci-contre) et par Janssen Verlag (1992)

L'ouvrage n'a pas été traduit en français. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire