vendredi 2 juin 2017

Le Roi Othon Ier de Bavière, un dessin et un poème (carte postale ancienne)

Source: collection privée





Notre Roi Othon

Un Roi demeure seul
Dans son château de Furstenried,
Un Roi pour lequel le peuple de Bavière
A déjà versé beaucoup de larmes.

Si ses pensées sont confuses,
S'il est sous l'emprise du délire,
Dans les heures les plus claires
Lui vient un  doux réconfort:

Son peuple ne l'oublie jamais
Dans la détresse de son existence,
le peuple de Bavière lui restera fidèle
Jusqu'à la mort.

Hans v. d. Aue

Traduction libre de Luc Roger

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire